SNCF : 2 millions de billets TER à moins de 10 euros cet été en vente dès ce lundi

La SNCF a lancé aujourd'hui son opération séduction en proposant de nombreux petits prix sur des trajets de TER pendant toute la période estivale. On vous en dit plus.
Mon argent

TERRITOIRES - Afin de relancer d'une pierre deux coups son trafic et le tourisme dans les régions, la SNCF lance une campagne baptisée "TER de France". Billets à petit prix, pass mensuel pour les jeunes, extension des abonnements annuels, voici en quoi consiste cette opération estivale qui débute ce lundi.

Paris-Rouen à 9 euros, Strasbourg-Colmar à 5 euros ou encore Nîmes-Montpellier à 1 euro...  La SNCF lance ce lundi 22 juin son opération séduction en proposant de nombreux petits prix sur des trajets de TER  pendant toute la période estivale. Il reste cependant en parallèle pour certains horaires des billets aux tarifs habituels et donc plus élevés.

Cette campagne baptisée "TER de France" et annoncée vendredi 12 juin concerne uniquement les trains régionaux. Ceux-ci ont en effet particulièrement besoin d'être ainsi mis en lumière car "la reprise est très lente, on est actuellement autour de 25% d'un trafic habituel pour les TER", expliquait alors à nos confrères de l'Agence-France Presse Frank Lacroix, le directeur général TER à la SNCF. A noter que la compagnie ferroviaire a annoncé par ailleurs la vente de 3 millions de billets pour des TGV Inoui, Ouigo ou Intercités à 49 euros maximum.

Lire aussi

Dates, offres, tarifs, voici en quoi consiste l'opération sur le réseau régional :

 • Petits prix : deux millions de billets TER de 1 à 10 euros mis en vente à partir du 22 juin.

 • Création d'un "pass jeune TER de France" : réservé aux jeunes de 12 à 25 ans , il leur permettra de voyager librement sur l'ensemble du réseau TER pour 29 euros par mois, en juillet et en août. A noter que cette offre sera aussi proposée aux abonnés TGV Max qui peuvent quant à eux être âgés de 16 à 27 ans.

 • Accès étendu pour les abonnés annuels TER : les 130.000 personnes qui en détiennent un pourront circuler gratuitement sur les trains régionaux des autres régions en juillet et en août.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

A noter que parallèlement, la compagnie va lancer une carte touristique interactive et renforcer son offre TER pour faciliter l'accès aux principaux sites touristiques. Par exemple, une ligne directe va être créée entre Paris et Pontorson/Mont-Saint-Michel. 

Une façon, comme le souligne le président de Régions de France Renaud Muselier dans un communiqué commun avec la SNCF, de "soutenir dans chacun de nos territoires le secteur du tourisme" durement affecté par la crise sanitaire. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent