Ortie et pissenlit : ne vous en privez pas, ils ont des bienfaits insoupçonnés

Mon argent

Toute L'info sur

Alimentation, faites-vous du bien

CUISINE SAUVAGE - Reconnaissables entre mille, présents partout, on leur prête souvent le nom de "mauvaises herbes". Et pourtant l'ortie et le pissenlit gagnent à être connus car ils sont pleins de bienfaits pour la santé. Partez à la découverte de ces aliments savoureux que vous offre la nature.

Facilement reconnaissable grâce à ses fleurs jaunes comme un soleil et ses feuilles aux faux airs de roquette,  le pissenlit envahit jardins, sous-bois et autres sentiers, tout comme l'ortie, dont nos mollets gardent en général un vilain souvenir après l'avoir croisée. Pourtant, on ne le sait pas toujours, mais ces plantes sauvages sont comestibles et ont des vertus médicinales insoupçonnées. 

Le docteur Olivier Courtin-Clarins dans son livre Belle dans mon assiette (Editions du Cherche Midi) nous explique quels sont leurs bienfaits et comment vous pouvez les cuisiner. "Mais attention, certes vous n'avez qu'à vous baisser pour les ramasser, mais mieux vaut laisser ça aux experts et autres botanistes en herbe et les acheter au marché ou prêts à l’emploi", prévient le thérapeute. 

Le pissenlit

Le pissenlit est, comme son nom l’indique, un excellent diurétique et un bon draineur du système digestif (d’autant qu’il n’entraîne pas de perte de potassium). Il évacue aussi les toxines de l’organisme par la stimulation du foie et par l’activation de la sécrétion biliaire. 

EN CUISINE : Puissant tonique, son jus est capable de réveiller tout organisme qu’une alimentation riche et le manque d’exercice ont rendu paresseux, à raison de 1 ou 2 c. à soupe le matin et le soir (en cure de 1 mois). Dans une salade, comme sa saveur est très amère, quelques feuilles suffiront à l'agrémenter (on choisira alors les jeunes feuilles pas trop hautes et bien nettoyées à l’eau vinaigrée). Idéal avec du lard ou un œuf poché. Cuit, le pissenlit se marie à merveille avec les pâtes.

Lire aussi

L'ortie

L’ortie n’est pas loin d’être un super-aliment et pour cause : elle est mieux pourvue en vitamine C que les oranges, elle est constituée à 40% de protéines et renferme zinc, minéraux, oligoéléments et vitamine B. On dit d’elle que c’est une plante dépurative, car elle permet à l’organisme de se débarrasser de ses toxines et d’être purifié grâce à ses propriétés alcalinisantes, drainantes et diurétiques. Elle possède également des vertus anti-inflammatoires et anti-allergiques. 

EN CUISINE : On peut l’utiliser en tisane, en jus mais aussi en soupe ou en légume d’accompagnement. Elle a tout pour plaire mais, attention, qui s’y frotte s’y pique ! Il suffit de l’ébouillanter pour inactiver son effet urticant.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter