Outre l'ARS, il y a aussi des primes et des bourses pour la rentrée scolaire

Mon argent

Toute L'info sur

Ce qui change à la rentrée

L'allocation de rentrée scolaire n'est pas le seul coup de pouce destiné aux familles ayant des revenus modestes. Que votre enfant soit en primaire, au collège ou au lycée, vous avez peut être aussi droit à certaines bourses ou primes. Tour d'horizon.

L'allocation de rentrée scolaire, qui vient d'être versée à près de trois millions de familles, n'est pas la seule aide prévue pour contribuer à financer la scolarité des enfants.

Du CP à la terminale, il existe d'autres aides financières qui peuvent être allouées à l'échelle nationale ou à l'échelle locale. Dans tous les cas, le secrétariat de l'établissement de l'élève sera votre principal interlocuteur pour les solliciter. Voici quelques un des dispositifs existants pour les familles modestes.

Ecole primaire : bourse quand vous habitez loin
Allocation de rentrée scolaire ⇒ D'un montant de 363 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, elle est versée par la CAF de façon automatique dans la plupart des cas, si vos ressources sont limitées.

EN SAVOIR + >> ARS 2016 : les conditions et démarches

Bourse de fréquentation scolaire ⇒ Elle peut être attribuée, dans certains départements seulement, si l'enfant fréquente une école éloignée de son domicile (au moins trois kilomètres) et est demi-pensionnaire ou pensionnaire. Son montant ? Quand cette aide est proposée, la somme dépend du département où vous habitez. La demande ? Un dossier est remis aux familles en début d"année par le directeur de l'école.

► Collège : bourse de 86 à 360 euros 
Allocation de rentrée scolaire  Son montant est de 383,03 euros pour les jeunes de 11 à 14 ans. A condition que les ressources de la famille soient limitées.

Bourse de collège  D'un montant qui varie de 28,77 euros à 120 par trimestre selon les situations, vous pouvez en bénéficier si vos revenus (pour 2016 ce sont ceux de 2014 qui comptent) ne dépassent pas 14.831 euros pour un enfant à charge, 18,253 euros pour deux, 21.675 euros pour trois, etc. Le dossier est à demander à l'établissement ou à télécharger ici . Vous avez généralement jusqu'à mi-octobre pour le déposer.

► Collège et lycée : fonds social pour frais divers
Fonds social  Qu'il prenne la forme d'une somme d'argent ou d'une prestation en nature, ce fonds peut prendre en charge tout ou partie des frais d'internat, de demi-pension, de sorties scolaires, d'achat de matériels professionnel ou de sport, de fournitures, de manuels scolaires. Pour en bénéficier, vous devez retirer un dossier au secrétariat de l'établissement. C'est une commission, présidée par le chef d'établissement, qui décide de vous l'attribuer.

Fonds social pour les cantines  Cette aide, dont le montant n'est pas fixe, permet de payer totalement ou en partie les tickets de cantine. Adressez-vous à l'assistance sociale ou au secrétariat de l'établissement. C'est ensuite le chef d'établissement qui décide de vous l'accorder.

► Lycée : une multitude de dispositifs
Allocation de rentrée scolaire Son montant est de 396,29 euros pour les adolescents de 15 à 18 ans. A condition que les ressources de la famille soient limitées.

Bourse de lycée  Son montant varie de 432 à 917 euros par an selon les ressources du foyer. La date limite pour déposer les dossier est passée (30 juin 2016).

EN SAVOIR + >>  Bourses de lycée : montant, conditions et démarches

Bourse au mérite  De 402 à 1002 euros pour les élèves déjà boursiers sur critères sociaux (le montant varie selon leur échelon) ayant obtenu une mention Bien ou Très bien au brevet.

Prime d'équipement ⇒ Aussi appelée aide pour l'élève inscrit dans la voie professionnelle, son montant atteint 341,71 euros pour les élèves de première année de certaines spécialités de CAP, de bac professionnel, de bac technologique ou de brevet de technicien. Elle est automatiquement attribuée au élèves boursiers.

Prime à l'internat  Elle s'élève à 258 euros et est automatiquement attribuée aux élèves boursiers scolarisés en internat.

► Et aussi...
En outre, certaines fondations ou associations peuvent vous soutenir dans certains cas : enfant scolarisé souffrant d'un handicap, décès d'un des parents, familles nombreuses... Frappez également à la porte des services sociaux de votre marie (CCAS) pour savoir si d'autres dispositifs sont proposés chez vous.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter