Paquets de cigarettes neutres : le députés ont dit oui à ce paquet en mai

Paquets de cigarettes neutres : le députés ont dit oui à ce paquet en mai

DirectLCI
PAQUETS NEUTRES - Les députés l'ont adopté. Le paquet de cigarette neutre devrait arriver en mai. Casser la logique marketing des cigarettiers, dissuader les jeunes, mettre en avant les messages de prévention, quels sont les effets des paquets neutres ?

L'objectif de la ministre de la Santé Marisol Touraine : aller plus loin que la directive européenne. En mai 2016, des paquets de cigarettes neutres, sans logo et aux couleurs banalisées, vont arriver dans nos bureaux de tabac. La ministre y tenait mais la bataille est longue. 

Combattue par l'industrie du tabac et les buralistes, la mesure a été très critiquée jusque parmi les parlementaires. Les sénateurs l'avaient d'ailleurs retoquée le 16 septembre dernier. Mais que vaut-elle ? L'Australie a déjà adopté cette mesure : qu'est-ce que cela a changé ? Tentative de réponse en quatre points.

EN SAVOIR + >>  Le paquet neutre, un écran de fumée pour les Français

 Les paquets sans logo moins attirants pour les ados
L'idée du paquet neutre avait été proposée dès 2005 par l'OMS dans le but de sortir de la logique marketing qui pèse sur la consommation du tabac. L'absence de marque visible sur les emballages de tabac est susceptible diminuer l'initiation au tabagisme chez les jeunes. "Les adolescents, qu'ils soient fumeurs ou pas, jugent ces paquets plus laids, fades, ternes, peu attirants, inintéressants et ennuyeux", souligne Karine Gallopel-Morvan, professeur à l'Ecole des hautes études en santé publique de Rennes et spécialiste du marketing social, citée par le Figaro.  

En outre, "le paquet revêt une fonction identitaire, surtout chez les jeunes (…) Récemment, on a vu des paquets à l'effigie du Che, d'autres en forme d'étui à rouge à lèvre. Avant ça, il y a eu les paquets Camel à collectionner, et Lucky Strike avait créé un paquet phosphorescent", précise la chercheuse à Libération .

Une étude commandée par le gouvernement britannique et conduite par un pédiatre, conclue également qu'il est "très probable que le paquet standardisé réduira le nombre d'enfants qui commencent à fumer et conduira à terme à une baisse du tabagisme".

 Les avertissements sanitaires plus visibles
L'absence de marque sur le paquet ne signifie pas que l'emballage sera vierge. Bien au contraire, cela mettra davantage en valeur les messages de prévention. Par exemple, en Australie, pays pionnier en matière de paquet unique, l'emballage est de couleur vert olive, recouvert d'images choc représentant les effets néfastes du tabac sur la santé et de textes tout aussi écœurants. Résultat, aux yeux des fumeurs, les cigarettes paraissent plus dangereuses.

EN SAVOIR +
>> Le tabac tue 2 fumeurs sur 3 >> Fumer pendant la grossesse : pourquoi c'est dangereux

 Des premiers effets encourageants
L'inefficacité en Australie est l'argument massue des cigarettiers et buralistes. Cependant, l'adoption du packaging uniforme pour le tabac a fait augmenter le nombre de fumeurs qui disent vouloir arrêter. Un sondage publié en 2013 dans la revue médicale britannique BMJ Open et réalisé fin 2012 et au moment où les nouveaux paquets commençaient à côtoyer les anciens dans les commerces, a montré que les les fumeurs achetant des paquets neutres étaient 30,6% à trouver leur marque de cigarettes moins bonne qu'un an auparavant, contre 18,1% pour ceux qui continuaient à acheter les anciens paquets.

Cependant, un sondage Ipsos réalisé à la même époque auprès des Français avait révélé qu'une large majorité d'entre eux (81%) étaient sceptiques quant à l'efficacité de tels paquets pour réduire la consommation de tabac. Un sondage OpinionWay publié fin septembre révélait que 83% des Français jugent que ce type d'emballage ne fera pas baisser la consommation.

EN SAVOIR + >> On peut savoir quelle méthode vous aidera le mieux à arrêter de fumer

► La crainte d'une augmentation de la contrebande
Les fabricants de tabac, qui combattent la mesure, craignent qu'elle s'accompagne d'une montée en flèche de la contrefaçon. Ce qui n'a pas été le cas en Australie, assure Karine Gallopel-Morvan. La chercheuse prévoit cependant que "les cigarettiers tenteront certainement de déposer des recours". Quoi qu'il en soit, en Australie, les compagnies de tabac qui ont attaqué l'Etat ont été déboutées car la justice a considéré que la cigarette ne peut pas être traitée comme un produit classique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter