Jusqu'à 14 euros la journée pour se garer à la plage : les tarifs des parkings peuvent s'envoler dans le Sud

Mon argent
CHÈRES VACANCES - A moins de se garer loin du front de mer, l'étape du parcmètre devient inévitable dans certaines stations balnéaires. Selon "Midi libre", la journée de stationnement peut atteindre 14 euros par jour.

Plus d'un euro de l'heure. C'est ce qu'il peut en coûter aux vacanciers qui souhaitent se garer tout près de la mer, selon un comparatif de Midi Libre publié début juillet. Le tarif type peut par exemple atteindre 14 euros par jour pour stationner de 10h à 18h (hors résidents ou abonnements) à proximité de certaines plages du Cap d'Agde dans l'Hérault, 12 euros au Grau-du-Roi dans le Gard ou encore 11,2 euros pour certains parkings de Collioure dans les Pyrénées-Orientales.

Cette enquête réalisée par nos confrères du quotidien régional porte sur les départements d'Occitanie jouxtant la Méditerranée. Que les estivants se rassurent : ces quelques tarifs particulièrement salés ne sont cependant pas la norme partout. Si dans l'Hérault, la majorité des aires sont bel et bien payantes en haute saison, certaines communes de ce département, notamment Frontignan ou Marseillan, ont entièrement conservé la gratuité sur leur littoral.

Des forfaits et des navettes gratuites

Pour amoindrir la facture, certaines localités proposent des forfaits journaliers, allant par exemple de 3 euros à Espiguette dans le Gard à 8 euros à Palavas-les-Flots dans l'Hérault. Quand d'autres ont la bonne idée de proposer gratuitement une navette ou un petit train pour déposer les estivants à la plage. C'est le cas des communes de Banyuls et de Collioure dans les Pyrénées-Orientales ou de Villeneuve-lès-Maguelone dans l'Hérault.  


Ce qui incitera peut-être les gourmands à ouvrir leur porte-monnaie pour des glaces ou des beignets à déguster sur le sable. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter