Paypal lance sa cagnotte en ligne et c'est totalement gratuit

Paypal lance sa cagnotte en ligne et c'est totalement gratuit

DirectLCI
PARTAGE - Paypal joue sur le terrain de Leetchi ou Le Pot Commun. Le géant américain des paiements en ligne propose désormais un service de cagnotte. Un avantage : c'est gratuit. Une condition : avoir (ou créer) un compte Paypal. Mode d'emploi.

Voici une nouvelle offre susceptible de vous éviter quelques casse-têtes ou avances de frais... jamais remboursées. Paypal lance sa cagnotte en ligne. Ce service, déjà proposé par Leetchi ou Le Pot Commun, notamment, permet de simplifier la tâche des organisateurs, lorsqu'il s'agit d'offrir un cadeau en commun (anniversaire, pot de départ, naissance..) ou de réserver des vacances entre amis, par exemple. Voici en quoi consiste l'offre.

Comment la lancer ? Sur le site ou l'appli

Pour ouvrir une cagnotte, il faut passer par le site Paypal ou l'application mobile (iOS ou android). Il faut avoir un compte Paypal ou, pour ceux qui n'en n'ont pas, en créer un.  Libre à vous de fixer la date limite de participation, de fixer (ou non) un montant prédéfini ou un montant minimum ou encore de rendre public ou de cacher les noms et les montants versés par les participants. Il est également possible de personnaliser le thème avec une photo.

Comment la partager ? Sur les réseaux sociaux ou par e-mail

Vous pouvez partager vote appel à contribution sur Facebook, Messenger et Twitter ainsi que par e-mail, en copiant le lien créé pour l'occasion. Les participants doivent avoir un compte PayPal (ou en créer un s'ils en ont pas) pour donner de l'argent.  

Est-ce payant ? Ni frais, ni commission

Tout est gratuit : création de la cagnotte, participation, utilisation des fonds pour payer en ligne et même versement des fonds sur un compte bancaire. Une absence de frais d'autant plus appréciable que les principaux concurrents prélèvent une commission de 2,9% à 4% pour virer la somme sur un compte bancaire. A condition, toutefois, que les opérations se fassent en euros et qu'elles restent au sein de l'espace économique européen.

Plus d'articles

Sur le même sujet