Pensions de retraite : combien touchent vraiment les cheminots et les agents de la RATP ?

Pensions de retraite : combien touchent vraiment les cheminots et les agents de la RATP ?

CHIFFRES - Les cheminots et les agents de la RATP sont déterminés à poursuivre la grève pour défendre leurs régimes spéciaux. Ils touchent en moyenne une retraite presque deux fois supérieure à celle des salariés du privé.

Les chiffres proviennent de la Caisse de retraite de la SNCF pour la compagnie ferroviaire et de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), un organisme rattaché à plusieurs ministères (Solidarités et Santé, Travail, Action et comptes publics) pour la RATP. Ils datent de 2017. 

A l’époque, les cheminots retraités touchaient 2.112 euros bruts en moyenne par mois. Pour la RATP, la pension moyenne était alors de 2.357 euros par mois. Dans les deux cas, ce sont des pensions très confortables, presque deux fois plus élevées que celles des salariés du privé : 1.260 euros bruts par mois en moyenne pour ces derniers, toujours selon la DREES. 

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Outre leur montant très élevé, ces pensions sont versées également très longtemps puisque le départ en retraite a lieu autour de 54 ans à la SNCF et de 55 ans à la RATP. Dans le privé, c’est 63 ans.

Résultat : les cotisations des adhérents de ces régimes spéciaux ne suffisent pas. Le contribuable doit donc mettre la main à la poche : 3,3 milliards d'euros pour la SNCF, 680 millions pour la RATP, selon la Cour des Comptes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter