Salaires : quelles sont les professions les plus rémunératrices ?

Salaires : quelles sont les professions les plus rémunératrices ?
Mon argent

REVENUS - Pilotes, médecins ou cadres de banque comptent parmi les salariés les mieux lotis, selon les calculs de l'Observatoire des inégalités publiés ce mardi. Des données officielles diffusées au compte-goutte ne permettent cependant pas de chiffrer précisément la rémunération de chaque métier.

Il s'agit davantage de lever un coin de voile sur les hauts salaires que de présenter un tableau net et précis des métiers les plus rémunérateurs. De l'aveu même de auteurs du "rapport sur les riches en France", dévoilé ce mardi 9 juin par l'Observatoire des inégalités, que ce soit parmi les salariés ou les non-salariés, "savoir qui est mieux payé est difficile".  

Pour néanmoins cerner le sujet, ils se sont employés à exploiter des données de l'Insee diffusées au compte-gouttes, datant de 2012 et publiées en 2015 par le ministère du Travail. Résultat, "tout en haut de l’échelle des salaires, on trouve les «cadres des transports, de la logistique et les navigants de l’aviation » (catégorie qui comprend notamment les pilotes de ligne qui tirent les salaires vers le haut) pour qui le seuil des 10 % les mieux payés est de près de 7.000 euros net mensuels", lit-on dans le rapport (en accès payant).

Lire aussi

Voici donc les dix catégories dans lesquels on trouve les meilleurs salaires : 

• Cadres  des transports, logistique et navigants de l'aviation : 6.058 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés, autrement dit neuf salariés sur dix de la catégorie gagnent moins. Nul n'est besoin de préciser que les jeunes recrues ont peu de chance de dépasser le seuil.

 • Médecins salariés et assimilés : 6.408 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés. A noter que la majorité des médecins exercent en libéral et ne sont donc pas salariés.

 • Cadres banque et assurances : 6.089 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Ingénieurs et cadres techniques industrie : 5.924 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Cadres des services administratifs, comptables et financiers : 5.855 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Cadres commerciaux et technico-commerciaux : 5.736 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Personnels d'études et recherche : 5.461 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Professions communication et information : 5073 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Cadres du BTP : 4.977 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

 • Ingénieurs de l'informatique : 4.739 euros de salaire net mensuel minimum pour les 10% les mieux payés

En vidéo

Vrai ou faux : qui est riche en France ?

Postes de direction en ambassade et consulat en moyenne à 13.800 euros par mois

Du côté des fonctionnaires, "on entre parmi les 10% les mieux payés à partir de 3.260 euros net mensuels et dans le 1% le mieux rémunéré à partir de 6.410 euros", toujours selon cette étude. Il s'agit alors surtout, des médecins et directeurs d’hôpitaux. Mais le haut du panier est occupé par les emplois de direction à l’étranger (postes en ambassade, consulat, etc.) de la fonction publique d’État, touchant "en moyenne un salaire de 13.800 euros net par mois". Ils sont suivis "des postes d’encadrement supérieur dits « à la décision du gouvernement » (préfets, ambassadeurs, PDG des entreprises publiques, etc.) avec 10.500 euros mensuels en moyenne, puis les administrateurs généraux des finances publiques (comme le trésorier-payeur général ) qui touchent 8.300 euros"

Par ailleurs, ce rapport liste aussi les professions non-salariées les plus rémunératrices pour lesquelles elle donne aussi le revenu minimum des 10% les mieux payées. Il s'agit des activités juridiques et comptables (18.940 euros), médecins et dentistes (17.740 euros), commerces pharmaceutiques (13.430 euros), activités financières d'assurances (13.410 euros), vétérinaires (10.350 euros), conseil de gestion (9.420 euros), commerce de gros (8.270 euros), architecture, ingénierie (8.110 euros), activités immobilières (7.930 euros), information et communication (7.800 euros).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent