Pôle emploi : 6 mois ferme pour avoir détourné 400.000 euros

Mon argent
DirectLCI
ESCROQUERIE - Une ancienne employée de Pôle emploi a été condamnée à 6 mois de prison ferme pour détournement d'allocations. Son larcin s'élevait tout de même à 412.550 euros.

Cette madame Tout-le-monde à eu la folie des grandeurs. Employée aux Assedics puis Pôle emploi depuis plus de 30 ans, elle a détourné 412.550 euros à l'organisme public de 2011 à 2015. Elle été condamnée mardi 8 décembre à 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis pour "escroquerie par personne chargée d'une mission de service public". Elle devra également rembourser la somme volée.

Cette habitante de Morlaix de 57 ans a en effet dupé Pôle emploi en créant une dizaine de faux profils de chômeurs dont elle touchait les allocations. Concrètement, elle percevait les aides de retour à l'emploi et des allocations spécifiques de solidarité sur les comptes bancaires créés à son nom et à celui de ses enfants.

Repérée lors d'un contrôle interne

Celle qui se présentait alors comme une employée lambda justifiait son nouveau train de vie (garde robe, voyages, cadeaux...) par un héritage qu'elle aurait reçu en 2008 et des primes reçues de son employeur. Si bien que la combine a fonctionné jusqu'à ce qu'elle soit repérée lors d'un contrôle interne. Elle a alors été licenciée pour faute grave.

Ironie du sort, elle est désormais chômeuse et bénéficie de l'allocation d'aide de retour à l'emploi. Elle purge actuellement sa peine à domicile avec un bracelet électronique. 

A LIRE AUSSI
>>  Un couple fraude pour 600.000 euros d'allocations chômage >> 
A 63 ans, trois ans de prison pour avoir escroqué 598.000 euros à la Caf
>> 
CAF : ce que cela vous coûte de frauder

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter