Pourboire : soyez généreux aux Etats-Unis mais ne donnez rien au Japon

Pourboire : soyez généreux aux Etats-Unis mais ne donnez rien au Japon

DirectLCI
DIPLOMATIE - Pour être bien vu dans le pays où vous partez en vacances, donnez au moins 15% de pourboire aux Etats-Unis mais ne donnez rien au Japon. Voici les us et coutumes pour 10 destinations à travers le monde.

Ne pas laisser de supplément peut être perçu comme une insulte. Mais laisser un montant trop élevé peut vous faire passer pour arrogant. Vous ne voulez ni paraître pingre, ni vexer. Les pourboires répondent à des règles différentes selon les pays où vous voyagez. Et croyant bien faire, vous pourriez commettre un impair.

Faut-il glisser un billet au personnel de l'hôtel ou laisser la monnaie au serveur au restaurant ? Quel pourcentage de la note cela doit-il représenter ? La société de change Travelex donne les traditions locales en la matière. Tour d'horizon.

► Pourboire incontournable
Etats-Unis ⇒ complément de salaire
Comme au Canada, les pourboires sont importants au restaurant car les serveurs sont peu payés. Comptez 15 à 20% pour un repas. Au bar, ajoutez un dollar (0,90 euro) par boisson commandée. Pour des soins au spa, une coupe chez le coiffeur ou un guide touristique, il est bien vu de laisser 20% d'extra. A l'hôtel, comptez 1 dollar pour les portiers et bagagistes. De même, les taxis reçoivent souvent un supplément de 1 dollar ou de 15 à 20% du montant de la course.

Egypte  bakchich inévitable
Une petite récompense est toujours la bienvenue. Le pourboire, ou bakchich, se donne pratiquement à toutes les occasions y compris quand on vous aide par exemple à porter les bagages ou à sortir d'un véhicule. 
A l'hôtel, laissez un pourboire dès le début de votre séjour pour vous assurer que le personnel soit aux petits soins avec vous. Généralement, les touristes occidentaux laissent 5 euros par bagage aux portiers, 10 euros par jour pour les femmes de chambres et 5 à 10 euros pour les chauffeurs de taxis. Dans les bars et restaurants, il est de bon ton d'ajouter 10% à la note.

Canada ⇒ 15% à 20% de plus
Les pourboires sont élevés dans les restaurants car ils sont considérés comme faisant partie intégrante de la rémunération du serveur (souvent payé au salaire minimum). Ajoutez 15 à 20% à l'addition, pour suivre les coutumes du pays. 
Pour les chauffeurs de de taxi, visez les 10%. Dans les hôtels, les bagagistes reçoivent généralement entre 2 et 5 dollars canadiens (1,40 euro à 3,60 euros) et les barmen entre 50 cents et 2 dollars canadiens (0,35 à 1,40 euro) par boisson.

► Un supplément risque de vexer
Chine ⇒ principe méconnu 
Les pourboires ne font pas partie de la culture en Chine continentale et à Macao. Une gratification peut même créer un malaise, laissant entendre que l'employé n'est pas payé à sa juste valeur. Résultat, de nombreux établissements (restaurants, établissements de soin...) ne les tolèrent pas. Elle est cependant admise dans les hôtels haut de gamme et les restaurants des zones touristiques, où un petit cadeau peut aussi faire l'affaire.
Il existe cependant une exception à la règle pour les chauffeurs et les guides qui, eux, accepteront volontiers un supplément de 5 dollars (4,40 euros) pour les premiers et 10 dollars (8,80 euros) par jour et par personne pour les seconds.

Japon ⇒ attention à ne pas vexer
Un pourboire est considéré comme une insulte au pays du soleil levant car les Japonais considèrent qu'il est tout à fait normal d'assurer un bon service. Ne donnez donc pas de supplément à un chauffeur de taxi, guide touristique, coiffeur...
Exception cependant dans les hôtels de luxe, où vous pouvez faire un geste mais jamais ouvertement : placer votre pourboire dans une enveloppe fermée que vous remettrez discrètement avec un petit signe de la tête. Vous pouvez aussi opter pour un petit cadeau. Mais ne vous vexez pas si le personnel le refuse poliment.

Geste pas obligatoire mais bienvenu
Allemagne   service déjà inclus
Le service est inclus dans l'addition des restaurants et bars, comme en France. La plupart du temps, les Allemands arrondissent le montant à l'euro au-dessus et ils laissent rarement plus de 10%. Ne laissez pas le pourboire directement sur la table mais donnez-le directement au serveur. Même proportion dans les taxis. A l'hôtel, il est fréquent de laisser un pourboire aux porteurs de bagages (1 à 3 euros par sac) et à la femme de ménage (3 à 5 euros par jour).

Brésil  à votre gré
Au restaurant, des frais de service de 10% sont ajoutés à la note. Vous n'y couperez pas à moins que le service ne soit vraiment pas à la hauteur. Dans les bars, libre à vous de laisser un pourboire. L'addition se paie à la fin et non pas après chaque consommation.
Dans les taxis, les Brésiliens arrondissent généralement la facture. a l'hôtel un petit geste à l'attention des porteurs de bagages est bienvenu.

Australie  arrondissez la note
A l'hôtel ou au restaurant, les pourboires sont facultatifs car 10% de taxe sur les produits et services sont déjà inclus dans votre facture. Cependant laisser un petit supplément est toujours apprécié par le personnel. Dans les restaurants chics, les Australiens ont l'habitude de laisser 10% de pourboire pour un bon service et carrément plus s'il est remarquable. Dans les bars, les clients laissent généralement ce qu'il leur reste de monnaie après avoir commandé les boissons. En taxi, le client invite généralement le chauffeur à garder la monnaie. A l'hôtel laisser un pourboire est encore assez rare.

Croatie  apprécié mais facultatif
Apprécié mais pas obligatoire, le pourboire est un bonus. Si vous avez apprécié le repas et le service au restaurant, un supplément de 10% sera parfait. En taxi, cela dépend des clients, il n'y a donc pas vraiment de règle. Vous pouvez par exemple arrondir l'addition ou laisser la monnaie. A l'hôtel aussi, les pourboires sont bienvenus mas absolument pas obligatoires.

Russie  pourquoi pas mais en liquide
Les pourboires ne sont pas la norme mais ont tendance à se généraliser. A Moscou, les hôtels hauts de standing et les restaurants ajoutent 10 à 15% de frais de service. Si vous laissez un pourboire, privilégiez le liquide car si vous l'ajoutez à votre paiement par carte le personnel n'en verra jamais la couleur.
Dans les hôtels , vous pouvez laisser entre 1 et 5 dollars (0,90 à 4,40 euros) aux bagagistes et employés chargés du ménage dans les chambres. 
Dans les taxis, le pourboire ne va pas de soi, vous pouvez arrondir le tarif du trajet si vous le souhaitez. Un conseil, négociez et réglez votre course avant de monter à bord.

EN SAVOIR +
>> Carte d'identité, passeport : êtes-vous en règle pour voyager ?
>> 3 bons plans pour trouver des hôtels pas cher
>> 
Dimensions maxis du bagage cabine selon les compagnies

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter