Pourquoi ça ne va pas marcher : le vin à créer soi-même sur Internet

Mon argent

TENDANCES - Entre bizness et divertissement chaque semaine, Ronan Chastellier prévoit l'avenir de la conso, les succès… et les bugs !

Le "Do It Your" gagne du terrain. Le 1er décembre prochain, il sera possible de créer son vin soi-même, comme on fait du coloriage ou du macramé. Une certaine humeur créatrice, la joie de produire, le passage de rien à quelque chose, pousse les gens à faire de la tapisserie, de l’art floral ou de la calligraphie. Alors pourquoi pas du vin même si ça peut paraître compliqué depuis son canapé ?

C'est pourtant ce que propose le site ItsMyWine.com. Choisir ses cépages préférés (Merlot, Syrah, Cabernet Sauvignon etc..) bien installé devant son ordinateur, les assembler à son goût, puis créer l’étiquette de la bouteille. Pas la peine de sortir de chez soi ou d’aller arpenter un vignoble même s’il s’agit de vin. C’est marrant, mais un peu conceptuel. Car on s’imagine bien que jouer à l’apprenti vigneron nécessite un contact avec la nature qui n’est pas celui du spécialiste informatique.

Le mystère du vin

Disons le fortement, un vigneron n’est pas un être purement théorique qui se contente de faire des expériences in vitro. Le vin a sa magie. Il est mystérieux comme la pluie, la libido, le terroir et l’amour. Son mystère de fabrication ne sera jamais levé par internet. Et puis le résultat paraît limité.

On n’obtient probablement pas de la pure ambroisie en se contentant de manipuler une quinzaine de cépages comme un vulgaire laborantin. Certes, l’idée est originale et on y croirait presque à cette dive bouteille personnalisée pour 19,90 €, créée sur mesure et livrée à domicile. Presque. D’autant, qu’on entend déjà les puristes hurler.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter