Pourquoi certains mettent-ils des heures à choisir un plat au resto ?

Pourquoi certains mettent-ils des heures à choisir un plat au resto ?

DirectLCI
PSYCHO – Metronews fait le tour de tous ces comportements qui vous tapent sur le système chez les autres... mais aussi chez vous. Appelés à la rescousse, des experts vous expliquent le comment du pourquoi. Enfants, vie quotidienne ou en voiture, tout y passe.

Maryvonne Lorenzen, coach, consultante et coauteur de Faire les bons choix, éditions Eyrolles , décrypte en trois points ces pénibles moments de solitude.

Au resto, arrive le moment crucial ! L'arrivée de l'addition ? Non celui de la carte. Parce que pour Pierre, la galère n'est pas de sortir sa CB (contrairement à d'autres) mais de réussir à choisir un plat en moins d'une heure. A ne jamais savoir ce dont il a envie, le garçon s'avère pénible. On ne compte plus le nombre de fois où l'on avait déjà estomac plein qu'il n'avait toujours pas commandé. Maintenant c'est simple, on commande pour lui, il râle, souvent. Car ce n'est pas ce qu'il aurait pris, évidemment, mais au moins, on mange tous en même temps.

► Ce qui se passe
"On ne risque rien à prendre les tagliatelles à la place du risotto. Toutefois, l'absence des critères de choix a pour conséquence de ne pas pouvoir hiérarchiser ce que l'on aime, ce que l'on veut. Etre dans l'indécision revient en fait, à ne pas se connaître. On peut aussi rester là devant sa carte, à espérer qu'un proche ou le serveur se charge du choix. Cette alternative donne à l'indécis l'occasion de ne pas assumer le plat choisi, voire de se plaindre", explique la coach. Je suis à la recherche d'un bon resto à plat unique ! Comme ça, no souci.

► Ce que l'on ressent
"La peur des regrets paralyse celui qui hésite beaucoup. D'autant plus, que ce sentiment ne lui permet pas de progresser. Autre paramètre à considérer, l'insatisfaction, qui conduit également à l'incapacité de choisir. On reste, alors, tiraillé entre deux plats sans pouvoir décider de ce dont on a envie. Sensation accrue alors que les autres convives font leurs choix rapidement sans peine", décrit-elle. Aujourd'hui c'est raclette, demain ravioles aux champignons, après-demain pizza thon roquette, c'est quand même pas compliqué !

► Comment s'en sortir
"Vous n'avez pas grand-chose à perdre en choisissant entre deux plats. Et utiliser la carte d'un restaurant, comme porte d'entrée pour s'exercer, à table, dans un premier temps, puis dans sa vie est un bon début. Commencez par faire des choix qui vous vont bien. Pour ce faire, il faut d'abord reconnaître ce qui nous influence puis se connaître soi pour en faire de sûrs, du moins sans regrets. Et pour éviter l'immobilité, soyez capable de renoncer à un plat par exemple", conclut l'auteur. Pas de panique, le soleil ne s'arrêtera pas de tourner si vous prenez la Périgourdine et laissez la Niçoise. Au pire, vous reviendrez demain.

À LIRE AUSSI
>>  Pourquoi les enfants obéissent-ils plus chez les eux qu'à la maison ?
>> 
Pourquoi est-ce si compliqué de gérer la crise de son enfant dans un magasin ?
>> 
Pourquoi est-ce compliqué de dire non à sa moitié ?
>> 
Pourquoi certains deviennent-ils odieux au volant ?
>> 
Pourquoi certaines ne se contentent-elles jamais de ce qu'elles ont ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter