Pression fiscale : à partir de ce vendredi, vous travaillez (enfin) pour vous et non plus pour l'Etat

Mon argent

Toute L'info sur

La Matinale

LE CHIFFRE ÉCO - C'est un grand jour. D'après l'institut Molinari, qui observe la durée de pression fiscale sur un an, les Français sont libérés fiscalement ce vendredi. Concrètement, depuis ce 19 juillet, ils ont terminé de payer leurs nombreux impôts et taxes directs. Et travaillent donc désormais pour eux, et non plus pour les finances del'Etat.

Le 19 juillet 2019 correspond cette année au jour de la "libération fiscale". Dans une étude publiée jeudi, l'institut Molinari estime en effet qu'un salarié célibataire français a travaillé cette année jusqu'au 18 juillet pour payer ses impôts, taxes et cotisations sociales. Bref, les prélèvement dits "obligatoires". A partir de ce vendredi donc, les Français ne travailleront plus pour financer les dépenses publiques, mais pour eux-mêmes. A noter que l'année dernière, cette "libération fiscale" n'avait eu lieu que le 27 juillet.


Rappelons cependant que tous ces impôts et taxes servent à financer, entre autres, les écoles publiques, les routes, les hôpitaux. Et rappelons aussi que toutes les taxes indirectes, comme celles sur les carburants ou le tabac, ne sont pas prises en compte dans le calcul de l'institut Molinari.

Ce vendredi 19 juillet 2019, Vincent Perrault, dans sa chronique "Le chiffre éco", nous parle du jour de libération fiscale. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 19/07/2019 présentée par Christophe Moulin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Christophe Moulin vous présente la Matinale entouré de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter