Primes, bonus et gros rabais : c'est le moment d'acheter une voiture !

Primes, bonus et gros rabais : c'est le moment d'acheter une voiture !
Mon argent

RELANCE - Dès le 1er juin, les familles les plus modestes bénéficieront de la nouvelle prime à la conversion et du bonus écologique. Autant de mesures censées faire redécoller les ventes.

Rabais à plus de 50%, renforcement de la prime à la conversion et du bonus écologique... Alors que 400.000 voitures flambant neuves dorment sur les parkings des constructeurs, les concessionnaires déploient les grands moyens pour relancer les ventes dans l'automobile, secteur très durement touché par la pandémie de coronavirus : en avril dernier, les ventes de voitures ont chuté de 88% par rapport à 2019. 

Un retour sur le marché soutenu par le gouvernement. Mardi 26 mai, Emmanuel Macron a dévoilé un vaste plan de soutien à l'industrie automobile française à hauteur de 8 milliards d'euros. Ambition de ce plan de secours : "faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe en portant à plus d'un million par an, sous cinq ans, la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides" dans le pays. Pas de quoi convaincre les ONG de défense de l'environnement, qui dénoncent, à l'instar de Greenpeace France, un plan "climaticide".

Une prime à la conversion allant de 3000 à 5000 euros

Les concessionnaires déconfinent avec des offres "extrêmement intéressantes", estime un concessionnaire au micro de LCI. Avec le plan d'aide mis en place par le gouvernement, les foyers modestes peuvent désormais bénéficier de la nouvelle prime à la conversion des voitures polluantes, qui s'élève désormais à 3000 euros pour l'achat d'un véhicule essence ou diesel neuf ou d'occasion récent, et à 5000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique. 

Dans l'optique de renforcer les aides à l'achat de voitures électriques et hybrides, le gouvernement augmente le bonus écologique. Il passe de 6000 à 7000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique neuf chez les particuliers. Pour les véhicules hybrides, l'exécutif offre 2000 euros de primes. 

Toute l'info sur

Le 20h

Ce coup de pouce alourdira la dette au-delà du seuil de 115% du produit intérieur brut, a prévenu le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Un plan accueilli par ailleurs de façon mitigée mardi par les syndicats. "Ce plan n'est pas à la hauteur", a déploré le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez. Ces primes, "c'est l'argent du contribuable. En quelque sorte, ce sont les contribuables qui se payent eux-mêmes leur prime", a-t-il critiqué.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent