Prime d'activité : + 35% de bénéficiaires depuis la crise des Gilets jaunes

Selon le gouvernement, 4,26 millions foyers ont bénéficié de la prime d'activité en 2019, soit près de 1,5 million de plus. Comment expliquer une telle hausse ?

ALLOCATION - La prime d'activité bénéficie désormais à 4,26 millions de foyers, soit 1,48 million de plus qu'il y a un an, selon les chiffres communiqués ce jeudi par le gouvernement. Réservée aux travailleurs modestes, elle avait été augmentée et élargie dans le cadre des mesures d'urgence prises en décembre 2018 pour améliorer le pouvoir d'achat.

Le succès de la prime d'activité, dont le nombre de bénéficiaires a progressé de 35% en un an, fait l'objet d'un communiqué de presse publié ce jeudi 6 février par le ministère des Solidarités et de la Santé. Même s'ils sont régulièrement diffusés, ces chiffres tombent au bon moment pour l’exécutif alors que la polémique enfle au lendemain de la publication d'un rapport de l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économique), selon lequel les mesures du président Macron redonnent davantage de pouvoir d'achat aux classes moyennes qu'aux ménages modestes. 

D'après les toutes dernières statistiques du gouvernement, quelque 4,26 millions de foyers percevaient donc la prime d'activité fin 2019. Cette aide publique est versée par les caisses d'allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole aux travailleurs modestes (salariés du public ou du privé, indépendants et agriculteurs).  En un an, 1,48 million de nouveaux foyers sont venus grossir les rangs des bénéficiaires. Ceux-ci "ne percevaient pas la prime en décembre 2018, soit parce qu'ils n'y avaient pas encore droit, soit parce qu'ils n'en avaient pas fait la demande", explique l'exécutif. Tout en tenant à "souligner l’important recours des Français à la prime d’activité et le soutien qu’elle apporte à leur pouvoir d’achat".

Lire aussi

Cette prestation avait été mise sur le devant de la scène l'hiver dernier à la suite du mouvement social des Gilets jaunes réclamant une augmentation de leur pouvoir d'achat. Placée au coeur des mesures d'urgence économique et sociales annoncées en décembre 2018 par le chef de l'État, elle avait alors été doublement élargie (montant rehaussé de 90 euros maximum selon les cas, et conditions d'éligibilité étendues).   

En vidéo

Macron, président des riches ? Le rapport qui embarrasse le gouvernement

Le montant moyen de cette allocation, qui varie selon les ressources et la composition du foyer, s'élevait au premier semestre à 192 euros mensuels. Par exemple, pour un célibataire sans enfant au Smic, la prime d'activité était de 241 euros par mois. Pour un parent isolé au Smic avec un enfant, elle atteignait 292 euros mensuels. Pour couple avec deux enfants, tous les deux au Smic, elle se situait à 407 euros.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe : le classement bouleversé après le sauvetage de Kevin Escoffier

EN DIRECT - Vaccin Pfizer-BioNTech : l'UE se prononcera sur son autorisation "au plus tard" le 29 décembre

VIDÉO - Qui sera élue Miss France 2021 ? Découvrez les photos officielles des 29 candidates

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter