Prix du gaz, médicaments, salaire des nounous… Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er août

BUDGET
DirectLCI
DÉPENSES - Le mois d’août arrive avec son lot de changements qui risquent d’affecter vos finances personnelles. Déremboursement de certains médicaments contre Alzheimer, tarifs réglementés de l’énergie ou encore encadrement des loyers… revue de détails.

De nouvelles réglementations entrent en vigueur au 1er août 2018. Et elles pourraient avoir un effet sur vos dépenses à venir. Si vous avez une nounou à domicile, par exemple, cela pourrait vous coûter un peu plus cher. A l’inverse, si vous êtes infirmier libéral, vous serez un peu mieux payé pour vos déplacements les dimanches et jours fériés. Voici ce qui attend les particuliers.

Tarifs du gaz : +0,2%

Les tarifs réglementés du gaz connaissent une très légère hausse de 0,2% en moyenne. L’augmentation varie en fonction de votre utilisation : 0,1% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson ou pour une double utilisation cuisson et eau chaude et 0,2% pour ceux qui l’utilisent pour le chauffage. 

Tarifs de l’électricité : - 0,5%

Les tarifs réglementés de l’électricité devraient baisser de 0,5% en moyenne pour les particuliers (et augmenter de 1,1% pour les petits professionnels). C’est en tout cas ce que préconise la Commission de régulation de l’énergie. 

Médicaments : déremboursement pour manque d’efficacité

Quatre médicaments traitant les symptômes d’Alzheimer dont l’efficacité est jugée faible ne sont plus remboursés par l’Assurance maladie. Il s’agit d'Aricept, d'Ebixa, d’Exelon et de Reminyl ainsi que leurs génériques. 

En vidéo

Les médicaments génériques sont-ils efficaces ?

Loyers : reconduction de l’encadrement des loyers

Dans 28 zones tendues, où l’offre de logements n’est pas toujours suffisante pour répondre à la demande, l’encadrement des loyers est prolongé jusqu’au 31 juillet 2019. Au total, 1149 communes sont concernées dans les agglomérations de Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Lyon, Marseille- Aix-en-Provence, Montpellier, Nice, Strasbourg, Toulouse, Nantes, Toulon, Annecy, Ajaccio, Bastia, Bayonne, Meaux, Menton, Saint-Nazaire, Sète, Thonon-les-Bains, Arles, Beauvais, Biarritz, Fréjus, Annemasse, Arcachon. Cet encadrement s’applique en cas de nouveau bail.

Salaire minimum des nounous : + 23 ct/heure

La rémunération horaire minimum des gardes d’enfants à domicile passe à 10,21 euros bruts (au lieu de 9,98 euros). 

Infirmiers libéraux : +50 centimes/acte les dimanches et fériés

Pour les infirmiers libéraux, la majoration appliquée les dimanches et jours fériés passe à 8,50 euros (au lieu de 8 euros). 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter