Prix du gaz en hausse de 2,6% le 1er décembre

Prix du gaz en hausse de 2,6% le 1er décembre

ÇA CHAUFFE ! - Alors que vous avez monté le thermostat du chauffage, la mauvaise nouvelle est tombée : le prix du gaz va (de nouveau) augmenter. Une hausse pouvant s'élever à 2,6% sur votre facture si le gaz est votre mode de chauffage.

C'était une fatalité. Comme nous vous l'annoncions début novembre, le chauffage et la cuisson vont coûter plus cher jeudi. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à 7 millions de consommateurs, augmenteront de 2,6% hors taxes au 1er décembre. C'est confirmé par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) ce mardi matin.

Dans le détail, la hausse sera de 0,9% pour les foyers qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson, de 2,6% pour ceux l'utilisant pour le chauffage et de 1,6% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude, détaille la CRE. Cette hausse répercute l'évolution du coût d'approvisionnement d'Engie depuis le 1er novembre, soit 1,30 euro supplémentaire par mégawattheure (MWh). Bonne nouvelle, malgré tout, vous pouvez suivre nos conseils pour faire baisser la facture par ici : 

Lire aussi

    Après beaucoup de baisses, un tarif reparti à la hausse

    Après une saison 2015-2016 marquée par des baisses quasi-mensuelles des tarifs pour les consommateurs, le prix du gaz s'inscrit de nouveau dans une tendance haussière. Il avait déjà augmenté de 1,6% en octobre. Mais depuis le 1er janvier 2016, les tarifs ont globalement baissé en moyenne de 3,4%.

    Les tarifs réglementés du gaz n'incluent pas les diverses taxes et comprennent les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont révisés mensuellement, selon un calcul complexe qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

      Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

      VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

      EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

      REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.