Gaz, voiture, chômage partiel... Ce qui change lundi 1er juin

Gaz, voiture, chômage partiel... Ce qui change lundi 1er juin
Mon argent

BUDGET - Le mois de juin arrive avec son lot de changements susceptibles de jouer sur vos finances. Qu'il s'agisse de l'achat d'un véhicule moins polluant, des tarifs de l'énergie ou encore d'une inscription à l'auto-école, voici les principales modifications intervenant dès ce lundi.

Ils jouent plutôt en faveur de votre portefeuille ce mois-ci. Différents changements concernant des prix ou des aides entrent en vigueur le 1er juin. Qu'ils soient liés ou non à la crise sanitaire, ils concernent la voiture, le gaz ou encore le permis de conduire. Voici les principaux points qui évoluent dès ce lundi. 

Gaz : prix en baisse

Les tarifs réglementés du gaz distribués par Engie à 4 millions de foyers continuent de baisser. La diminution est d'en moyenne 2,8% hors taxe ce mois-ci. Elle bénéficie aux abonnés dans des proportions différentes en fonction de leur profil de consommation. Dans le détail, cette baisse est de 0,7 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,9% pour les foyers qui se chauffent au gaz. 

Lire aussi

Des aides renforcées pour l'achat d'une voiture plus propre

Les primes existant déjà pour l'achat d'un véhicule moins polluant évoluent pour inciter encore davantage à en acheter un et ainsi soutenir en même temps l'industrie automobile. 

→ Passage à 7.000 euros (au lieu de 6.000 euros précédemment) du bonus versé pour l'achat d'un véhicule 100% électrique de 45.000 euros maximum. 

→ Instauration d'un bonus de 2.000 euros pour l'acquisition d'un véhicule hybride rechargeable de 50.000 euros maximum et dont l'autonomie dépasse 50 km

→ La prime à la conversion (accordée pour le remplacement d'une vieille voiture par une plus récente, sous conditions) passe quant à elle à 3.000 euros pour l'achat d'un véhicule thermique et à 5.000 euros pour un électrique ou hybride rechargeable dont l'autonomie dépasse 50 km. Le plafond du revenu fiscal permettant d'en bénéficier est relevé. A noter toutefois que cet élargissement ne sera appliqué qu'aux 200.000 premières primes à la conversion. 

Lire aussi

Contrat-type dans les auto-écoles pour mieux faire jouer la concurrence

Les auto-écoles doivent désormais présenter un contrat-type aux élèves qui s'inscrivent dans leur établissement. Ce document, qui répertorie les prestations et leurs tarifs, est censé mieux informer sur les prix. Une volonté de clarté qui devrait permettre, selon le souhait du gouvernement, de comparer plus facilement et ainsi mieux faire jouer la concurrence. 

Lire aussi

Et aussi : chômage partiel, copropriétés, déconfinement

Les entreprises qui recourent au chômage partiel sont désormais moins aidées par l'Etat qui ne rembourse plus que 60% du salaire brut. Mais cela ne change rien en fin de compte pour les salariés qui continuent de percevoir 70% de leur rémunération brute, voire plus selon les accords en vigueur dans l'entreprise et même 100% pour ceux qui sont au Smic

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

Pour les copropriétaires, les assemblées générales peuvent désormais se tenir par visioconférence (jusuq'au 31 janvier 2021). le but consistant à faciliter le respect des règles de distanciation sociale.

Enfin, le déconfinement entre dès mardi 2 juin dans sa deuxième phase prévoyant notamment la fin de la limitation à un périmètre de 100 km, la réouverture des bars et restaurants (seulement les terrasses en Ile-de-France) ou encore l'amplification de la réouverture des écoles, collèges et lycées.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent