Problème de livraison, pénurie de poulet… plus de 700 restaurants KFC fermés au Royaume-Uni

Mon argent

FAST FOOD (OU PAS) - De gros problèmes de livraison ont provoqué une pénurie de poulets outre-Manche au sein des restaurants de la chaîne américaine de fast-food KFC. Conséquence, lundi 19 février, les trois quarts des KFC du Royaume-Uni étaient fermés…

Les amoureux britanniques de poulet frit et des célèbres restaurants du Colonel Sanders vivent actuellement des heures difficiles de l’autre côté de la Manche. En raison d’un problème de livraison, KFC connaît depuis plusieurs jours une pénurie de poulet. Le souci, c’est que la volaille est justement l’ingrédient majeur et central des plats préparés par l’enseigne américaine. D’où l’obligation de fermer plusieurs restaurants. Ainsi, lundi 19 février, plus de 700 restaurants sur les 900 que compte la franchise au Royaume-Uni étaient fermés.

Lire aussi

Une situation qui a poussé certains consommateurs à aller jusqu’à demander l’intervention de… la reine via quelques tweets remplis d’ironie. 

Parfois avec une pointe d’humour également toute britannique, KFC multiplie les communiqués et autres posts sur les réseaux sociaux pour s’excuser et expliquer ces fermetures impromptues. ‘‘Désolé, nous sommes fermés, annoncent ainsi des affichettes à l’entrée des restaurants. Notre poulet est livré frais dans nos restaurants, mais nous avons eu quelques couacs avec la livraison aujourd’hui.’’ Sur Twitter, KFC s’amuse de la situation : ‘‘Le poulet a traversé la route, mais pas vers nos restaurants.’’

Plus sérieusement, c’est effectivement un problème de livraison rencontré par la compagnie de transpots DHL qui bloque l’approvisionnement des restaurants KFC britanniques. Présentant ses excuses, DHL explique que ce contretemps est dû à des ‘’problèmes opérationnels’’. Là encore, KFC joue la carte de l’humour mais le cynisme n’est pas loin : ‘‘Nous avons un nouveau partenaire pour les livraisons, mais ils ont eu quelques problèmes de mise en route ; livrer du poulet frais à nos 900 restaurants dans le pays, c’est assez complexe !’’, précise un communiqué de l’enseigne américaine. Reste à savoir combien de temps va durer cette pénurie et combien de temps devront patienter les inconditionnels du poulet frit du Colonel Sanders.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter