Que faire de l’argent retiré des assurances-vie en fonds en euros ?

Que faire de l’argent retiré des assurances-vie en fonds en euros ?

ÉPARGNE - Jusqu’alors en bonne position dans les placements préférés des Français, l’assurance-vie en fonds euros est peu à peu délaissée. Si c’est votre cas, ne laissez pas dormir votre épargne et pensez à l’investir dans d’autres placements comme les SCPI de rendement.

L’année 2020 marque-t-elle le début de la fin des assurances-vie en fonds en euros ? Si les Français retirent massivement leur argent de ces placements, il faut cependant faire attention à ne pas laisser dormir les sommes d’argent retirées sur des livrets sans rentabilité. Pour valoriser ce capital, il est préférable d’acquérir des parts de SCPI de rendement. Découvrons les atouts de cette formule pour investir dans l’immobilier et replacer habillement l’argent des assurances-vie en fonds en euros.

Pourquoi placer son argent ailleurs que sur un fonds en euros ?

À bout de course, le fonds en euros des assurances-vie, ancien placement star de l’épargne, est désormais délaissé par les assureurs mais également par les Français qui ont retiré plusieurs milliards de ces fonds depuis le début de l’année. Du jamais vu. Les taux bas ont en effet peu à peu détruit le rendement des assurances-vie en fonds en euros. Il est passé de 3,40% en moyenne en 2010 à 1,46% en 2019. Les assureurs prédisent même que celui-ci devrait rapidement chuter à moins de 1% dans les années à venir. 

Sans une attractivité forte, les Français sont contraints de retirer leur argent des assurances-vie en fonds euros. Cependant ils doivent être attentifs à bien replacer cet argent. Les études sur le comportement de l’épargne montrent que nos compatriotes aiment le rendement mais privilégient un risque maîtrisé. C’est pourquoi la bourse ne rencontre pas un franc succès auprès des investisseurs français. Le risque encouru est trop important.  

Il est aussi impensable de laisser sur un livret A ou un livret de développement durable de 15 000 euros qui correspondent à une poche de sécurité. Les rendements des livrets bancaires sont également touchés par les taux bas et ne dépassent pas 0,5%. Ainsi, depuis trois ans ces rendements sont inférieurs à l’inflation et coûtent de l’argent aux Français. Alors où faut-il placer l’argent retiré des assurances-vie en fonds en euros ?

« Face aux taux bas, nous préconisons aux investisseurs de choisir les SCPI, des fonds immobiliers aux rendements attractifs avec une prise de risque réfléchie et assumée. Ce placement présente aujourd’hui tous les atouts pour remplacer efficacement les assurances-vie en fonds en euros. » décrypte Véronique Baron, fondatrice associée de La Centrale des SCPI, premier site d’information français sur les SCPI. 

Pourquoi la SCPI s’impose-t-elle comme le nouveau pilier de l’épargne ?

Avec une collecte de 4,50 milliards d’euros en 2020 pour les SCPI, la tendance est claire. Les épargnants apprécient de plus en plus l’absence de contraintes de gestion offertes par ce placement immobilier dont le rendement peut même atteindre 6% nets pour les meilleures. 

Acheter des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) revient à investir dans un parc immobilier, géré par une société de gestion sous tutelle de l’Autorité des Marchés Financiers. Les épargnants sont ainsi rémunérés chaque trimestre par des loyers versés directement sur leur compte bancaire sans avoir à gérer quoi que ce soit. En plus de ces loyers attractifs, les épargnants peuvent bénéficier d’une revalorisation du capital si les valeurs d’expertise le permettent. 

 

Placement durable, les SCPI ne cessent de se réinventer pour suivre les évolutions sociétales. Elles peuvent ainsi acheter des cliniques, des entrepôts qui servent au commerce en ligne ou encore des immeubles résidentiels écologiques. Les SCPI de rendement vont aussi investir sur toute l’Europe et sur de nombreux secteurs d’activité, ce qui permet de multiplier les opportunités de rendement et d’offrir une fiscalité allégée aux associés. En effet, les loyers issus de l’étranger sont exonérés de prélèvements sociaux. Un cadre fiscal qui les rend bien plus compétitives que les assurances-vie en fonds en euros.

« Les SCPI ont fait le choix d’agir pour ne pas subir les crises contrairement aux assurances-vie en fonds en euros qui pâtissent d’une baisse des taux durable. Grâce à leur diversification, les SCPI résistent au coronavirus et offrent des perspectives de rendement favorables pour les années à venir. » explique Théo Darroman, consultant au sein du premier comparateur de SCPI, La Centrale des SCPI, 

Où trouver des informations pour placer son argent en SCPI ?

Les épargnants ont compris que pour réussir un investissement, il ne faut pas se restreindre à la seule offre de sa banque mais se rendre sur internet pour découvrir la totalité du marché. C’est ainsi que les plateformes comme La Centrale des SCPI proposent plus de 190 SCPI disponibles pour les investisseurs (www.centraledesscpi.com).

« Lorsque l’un épargnant nous appelle au 01.44.56.00.23, nous l’accompagnons dans un processus complet qui va du conseil sur le choix des SCPI jusqu’à la souscription entièrement digitalisée. Les gens apprécient la pédagogie et la simplicité de cette solution qui permet de placer son argent sans se déplacer. » détaille Thibault Le Coail, consultant du comparateur digital de SCPI, La Centrale des SCPI.  Le site offre ainsi un accès gratuit à une mine d’informations qui permettent un placement clé en main qui plaît à de plus en plus d’épargnants : classement, simulation, guide, FAQ complète et régulièrement mise à jour, actualités en temps réel…

À la question : que faire de l’argent retiré des assurances-vie en fonds en euros, les Français ont tranché. Les chiffres portent à croire qu’ils préfèrent une prise de risque mesurée et réfléchie. Optimistes à l’approche de Noël, ils investissent en priorité leur argent sur des SCPI. Ce nouveau placement d’épargne permet d’investir agilement dans l’immobilier sans avoir à acheter et à gérer un appartement locatif. Il n’est pas étonnant que chaque année les Français soient de plus en plus nombreux à investir en SCPI suite à un rachat d’assurance-vie en fonds en euros.

Découvrez en vidéo tous les avantages des SCPI pour y placer l’argent retiré des assurances-vie en fonds en euros :

Avertissement 

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. 

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. 

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

EN DIRECT - Mort de Maradona : une veillée funèbre au palais présidentiel argentin

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'en janvier 2021