Rainbow Loom : comment détecter les contrefaçons potentiellement dangereuses ?

Mon argent
DirectLCI

Alors que l'on vient d'assister à une saisie record de faux Rainbow Loom à Toulouse , et que ces derniers peuvent se révéler dangereux pour la santé , voici comment détecter l'original du faux. La véritable marque de la copie peu sûre. C'est le site officiel de la marque Rainbow Loom qui explique elle-même les subtiles différences de packaging et de qualité des éléments du kit.

1. Les différences sur le dessus de la boîte.
Là, c'est un peu le jeu des 7 erreurs. Différence de couleur, photo modifiée, impression hésitante, placement des lettres de la marque disparate, etc. Le site de la marque Rainbow Loom vous propose différentes variantes, et surtout le bon visuel du kit original :

2. Prenez garde à la qualité de la machine à tisser.
La qualité du plastique ne trompe pas. Une machine ébréchée, des fissures dans un ou plusieurs picots ? Il s'agit sans doute d'une contrefaçon. Attention, un plastique cassé peut devenir dangereux pour un enfant.

3. Des éléments un peu coupants.
Le kit original Rainbow Loom présente des bords arrondis pour que la machine à tisser ne blesse pas les enfants lors de sa manipulation. Dans le cas d'un faux, ces bords peuvent être plus tranchants.

4. Scrutez les finitions.
Les picots ne sont pas bien alignés ? Il manque le logo sous la machine ou ce n'est pas le bon ? Méfiez-vous.

5. Les détails du stylet.
Le stylet officiel possède quelques points bien précis à regarder, notamment au niveau de l'impression de la marque en creux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter