Siemens rappelle des cuisinières à gaz qui risquent d'exploser

Siemens rappelle des cuisinières à gaz qui risquent d'exploser
Mon argent

GAZ - Deux modèles de gazinières Siemens sont rappelés en raison d'un risque d'explosion. Vérifiez si vous êtes concerné sur le site mis en ligne pour l'occasion par le constructeur. Un technicien sera gratuitement envoyé chez vous pour remplacer la pièce défectueuse.

Siemens lance une campagne de rappel volontaire de cuisinières à gaz risquant de provoquer une explosion. Actuellement, 170.000 modèles potentiellement concernés ont été vendus en Europe (dont 257 en France). Le constructeur allemand a mis en ligne un site dédié pour vérifier si votre appareil en fait partie et le cas échéant prendre en charge la réparation. Mode d'emploi

Les cuisinières concernées : un site pour vérifier 

Deux modèles, fabriqués entre janvier 2009 et octobre 2011, sont concernés. Voici leurs références :

-HM955210F

-HR645250F

Vous pouvez vérifier si votre appareil est concerné sur le site Gascookingsafety.com, en entrant les numéros inscrits sur la plaque signalétique présente sur le côté de la porte. Vous êtes invité à laisser votre adresse e-mail pour que le fabricant puisse revenir vers vous le cas échéant. 

Le problème : un risque d'explosion 

Dans certains cas, le raccord de gaz pourrait être défectueux. Le gaz risque alors s'échapper. Ce qui pourrait provoquer une explosion.  

La solution : un réparateur envoyé chez vous

Si vous êtes concerné, cessez d'utiliser votre gazinière et coupez l'alimentation au gaz. Le constructeur enverra gratuitement chez vous un technicien certifié, chargé d'effectuer le remplacement de la pièce altérée.  Plus d'infos au numéro gratuit 0800 97 08 94.

Lire aussi

    En vidéo

    Explosion à Gonfreville : "Le gaz qui s'est échappé a provoqué une explosion"

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Macron et Darmanin à Bobigny cet après-midi

    CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

    Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

    EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

    Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent