Tout le monde y aura droit : comment va fonctionner la nouvelle "PrimeRénov" ?

Tout le monde y aura droit : comment va fonctionner la nouvelle "PrimeRénov" ?
Mon argent

ARGENT - Le gouvernement a dévoilé jeudi son plan de relance à 100 milliards d'euros. Dans cette enveloppe pharaonique, près de 7 milliards sont alloués à la rénovation énergétique des bâtiments, dont 2 milliards pour les ménages. Comment va se concrétiser MaPrimeRénov ? Qui concerne-t-elle ? LCI fait le point.

C'est l'une des annonces phares du gouvernement : la refonte de la prime à la rénovation énergétique pour les particuliers. D'une dotation de deux milliards, MaPrimeRénov élargie concernera désormais tous les ménages français qui entament une rénovation de leur logement. Quel en sera le montant ? Sous quelles conditions pourra-t-on en bénéficier ? Voici ce que vous devez savoir. 

Ce que l'on sait

Pour rappel, le but de cette prime est de lutter contre les passoires énergétiques. MaPrimeRénov est en fait le résultat de la fusion entre le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les les aides de l'Anah "Habiter mieux agilité". Elle est versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et concerne tous les logements situés en France métropolitaine ainsi qu'en outre-mer et dont la construction est achevée depuis 2 ans minimum. Elle est cumulable avec d’autres aides à la rénovation énergétique comme les Certificats d’économie d’énergie (CEE), l’éco-PTZ ou encore des aides proposées par votre collectivité locale. En revanche, elle n’est pas cumulable avec l’aide "Habiter Mieux Sérénité" de l’Anah. 

Qui est concerné par la refonte  ? 

Bonne nouvelle, cette prime concernera désormais tous les ménages, et non plus seulement les ménages modestes. A partir du 1er octobre, tous les propriétaires -ceux occupant leur logement à titre de résidence principale comme les propriétaires bailleurs- pourront donc en bénéficier. Elle s'appliquera sans condition de revenus suivant quatre paliers : les aides seront inversement proportionnelles aux revenus. Les revenus modestes seront prioritaires mais les ménages à revenus moyens et supérieurs pourront être malgré tout être éligibles au crédit d’impôt s'il s'agit d'une rénovation globale ou ambitieuse. 

Quels seront les travaux concernés ? 

Presque tous. Que ce soit pour la toiture, les murs, la cave à fioul ou encore les fenêtres, toutes ces rénovations entrent dans le cadre de MaPrimeRénov. Mais attention : les travaux doivent être obligatoirement entrepris par une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l'environnement). 

Quelle date sera-t-elle prise en compte ?

Tous les travaux faisant l’objet d’un devis signé à compter du 1er octobre 2020 seront éligibles à l’aide.  Tous les travaux engagés avant en sont donc exclus.

Jusqu'à quand ?

La nouvelle prime est valable le temps du plan de relance, donc jusqu'en 2022. A noter que les premières demandes seront traitées en priorité sur le mode "premier arrivé, premier servi". Les deux milliards d'euros de l'enveloppe pourraient donc rapidement trouver preneurs.

Lire aussi

Les inconnues

Toute l'info sur

Le 20h

Tous les détails de cette prime n'ont pas encore été annoncés mais ils devraient l'être d'ici le 1er octobre, selon le ministère du Logement. Il s'agit notamment du montant précis des aides allouées selon les travaux engagés, des plafonds selon les paliers de revenus ou encore du type de travaux éligibles.

Pour rappel, le plafond de cette prime est pour l'heure de 20.000 euros. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent