Remboursement du passe Navigo pour avril et début mai : c'est parti

Durant la période de confinement, des millions d'abonnés aux transports en commun n'ont pas pu se déplacer. Depuis ce mercredi, ils peuvent se rendre sur une plateforme pour demander un remboursement.

MÉTHODO - Le site permettant de demander un remboursement de son titre de transport pendant la durée du confinement a été mis en ligne ce mercredi 20 mai. Date limite : le 17 juin.

Le site dédié au remboursement des abonnements d'avril et du début mai des usagers des transports en commun franciliens a été mis en ligne ce mercredi matin à l'adresse suivante : http://mondedommagementnavigo.fr.

Valérie Pécresse, la présidente de la Région Ile-de-France et à ce titre présidente d'Île-de-France Mobilités, avait annoncé ce remboursement pour aider ceux qui devaient se déplacer pendant le confinement et dédommager ceux qui ont opté pour une formule annuelle et étaient confinés chez eux.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Les personnes intéressées doivent donc compléter un formulaire de demande disponible exclusivement sur le site http://mondedommagementnavigo.fr, qui avait déjà servi pour le remboursement des abonnements de décembre après la grève contre la réforme des retraites. Sont concernés les passes Navigo mensuels et annuels, Navigo senior et cartes Imagine R. Le montant remboursé correspondra à un mois de forfait --typiquement 75,20 euros pour avril et 100 euros pour avril et les dix premiers jours de mai, pour un Navigo mensuel cinq zones-, selon Île-de-France Mobilités.

La date limite est fixée au mercredi 17 juin inclus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'entrée aux États-Unis interdite à la plupart des ressortissants européens

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Procès de Trump : l'acte d'accusation transmis aujourd'hui au Sénat

Vers un troisième confinement ? L'Élysée assure que rien n'est décidé

Lire et commenter