Rentrée scolaire : les différentes solutions pour faire garder ses enfants

Rentrée scolaire : les différentes solutions pour faire garder ses enfants
Mon argent

DOSSIER. Hype, éco, facile ou éducative… Metronews vous propose quatre types de solutions pour faire garder vos mouflets à la sortie de l’école, mercredis après-midi compris.

Moins d’école pour mieux d’école. Ok, c’est fait la réforme est passée. Mais. Si les journées raccourcissent pour les petits, tout le monde ne peut régler sa montre sur l’heure d’hiver en même temps. Il va bien falloir s’en occuper ou déléguer… A noter avant de se lancer dans la galère du périscolaire : bien vérifier les nouveaux horaires de SON école à la rentrée (le 2 septembre). Après, mode de garde économique, facile, hype ou éducatif… y à plus qu’à choisir. Et pour être au point à la rentrée, il vaut mieux s'en occuper dès le début de l'été.

Le + économique

Sans trop de surprise les modes d’accueil périscolaires proposés par le service public (Mairie etc.) sont les plus économiques. Enfin tout dépend de sa feuille d’imposition et du coefficient familial afférent (de 20 et 190 € par an à Lyon par exemple). Elles sont proposées par les communes jusqu’à au moins 16 h 30. Ensuite, garderie (en moyenne les horaires vont de 7 h 30 à 18 h 30), études et centre de loisirs prennent le relais. Les intervenants, agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM), animateurs, éducateurs d'activités physiques et sportives prennent le relais. Dans certaines communes, des conventions de partenariat avec des associations, des clubs sportifs, des réseaux d’enseignants volontaires (aide aux devoirs) ont été passées.

Le + facile

Passez par une agence de service, c’est bien pratique. L’offre est pléthorique et les sites fourmillent. Ce n’est pas pour autant la moins onéreuse : près de 18 € de l’heure (avant déduction fiscale) et des frais d’abonnement variables. Des CV actualisés et localisés, de la baby-sitter ponctuelle à la nounou périscolaire du quotidien, dépôt d’annonces, les agences en ligne fonctionnent presque toutes sur inscription payante : agence-nourrices.com , manounou.com , babynounou.fr, bebe-nounou.com  (testé et approuvé par la rédaction), kinousgarde.com , kangouroukids.fr … Bref. Sinon, la vieille option de la petite annonce de baby-sitter au supermarché, à la boulangerie ou sur  LeBonCoin  marche encore. Pour faciliter les démarches administratives, si vous employez une personne à domicile : le site MillePépites s’occupe de tout (de la création du contrat, au calcul des vacances en passant par les déclarations Pages Emploi). Certaines nounous peuvent commencer à 6 h le matin. Le soir, vous pouvez aller jusque tard mais les heures supplémentaires commencent en général à 19 h.

Le + éducatif

Les faire garder OK. Mais si vous ne pensez pas que la télé soit la meilleure des baby-sitter, de nombreuses agences proposent des ateliers goûter, cours, peinture, arts plastiques, sorties culturelles et même de la garde en langue étrangère, avec une nounou ou des étudiants formés pour enseigner une langue à l’enfant (marche aussi pour les bébés). Compter entre 20 et 25 € de l’heure, mais certaines agrées permettent des aides (Crédit, CAF) et proposent même de diviser la note en deux en cas de garde partagée. Babylangues.com , baby-speaking.fr , decliceveil.fr  ou  zazzen.fr  proposent ce type de services (liste non exhaustive).

Le + hype

Vous avez une chambre de libre et envie d'accueillir quelqu'un ? Vous avez le profil pour adopter une jeune fille au pair. Présence, attention, petits suppléments (linge des enfants, bain, cours de langue, aide aux devoirs…) en échange d’un toit, repas et contrat. Et oui, une jeune fille au pair ne se trouve pas comme ça au débotté. Il y a des droits, des formalités et des obligations. Un contrat doit être déposé au Bureau de la Main d'Oeuvre Etrangère de la Direction Départementale du Travail et de l’Emploi (voir la fiche : Fille au pair mode d’emploi  du site Magic Maman).

Combien ça coûte ? Selon la législation, "elle  doit recevoir un montant d'argent de poche compris entre 75 et 90 fois le minimum garanti , montant qui est réévalué chaque année. Cela correspond pour 2014 à un argent de poche compris entre 263,25 € et 315,90 € par mois. La somme que vous aurez fixée avec votre au pair est à mentionner dans le contrat au pair ". Côté horaires, il est possible d'établir un contrat de 30 heures de travail par semaine (5 heures par jour, six jours sur sept) auxquelles s'ajoutent deux ou trois soirées par semaine. Pour la “caster” deux solutions : les sites de rencontres familles/fille au pair ( Au-Pair-World.net , easyaupair.com par exemple) ou les sites d’agence. Pour vous guider sur la toile : Ie site de l' APA (international au-pair association) et de l' UFAAP (union française des agences au pair) sont un bon début.

En savoir +
Réussir sa rentrée scolaire à... deux ans et demi
- Crèche ou nounou ? Les clés pour faire le bon choix

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Elysée exclut un confinement généralisé comme au printemps

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

"Trop risqué", des médecins mettent en garde contre les conséquences d'un éventuel reconfinement

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent