Revenus modestes ? Les allocations de la Caf pour partir en vacances

Mon argent
ALLOCATIONS - Partir en vacances cet été n'est pas une évidence pour tout le monde. Pourtant, une simple demande à la Caf peut ouvrir des horizons plus ensoleillés aux familles les plus modestes. Voici les détails.

Lorsqu'on gagne moins de 2000 euros par mois avec deux enfants, il est difficile de partir en vacances cet été, que ce soit en famille ou même seulement les enfants. Pourtant, votre Caisse d'allocations familiales (Caf) peut vous donner un vrai coup de pouce pour rendre possible un changement de décor dont nous avons tous besoin. 

Il s'agit du dispositif Vacaf. Il permet de financer jusqu'à 60% (voire 80% pour les revenus les plus modestes) des vacances des familles, dans plus de 3700 centres agréés, dans toutes les régions de France. Il existe trois aides spécifiques dans le dispositif Vacaf, voici leurs conditions. 

Attention  Pour chacune de ces aides, vérifiez que votre Caf adhère bien au dispositif dont vous souhaitez bénéficier. 

 L'aide aux vacances enfants (AVE)
Elle est réservée aux enfants (et ne concerne pas les parents). Il s'agit de places en colonies ou en camps. L'aide s'élève à 60% du coût du séjour si votre quotient familial ne dépasse pas 555 euros et 50% s'il se situe entre 556 et 750 euros. L'aide est versée dans la limite de 300 euros. Quelques conditions sont à respecter :
- Vous devez être allocataire en octobre 2015. 
- Vos enfants doivent être âgés de 3 à 17 ans.
- La durée du séjour doit être comprise entre 6 et 14 jours et se dérouler durant les vacances scolaires (pour les enfants âgés de 6 à 16 ans).
- Le séjour doit s'effectuer dans un centre agréé. 

Choisissez votre centre agréé sur  le site Vacaf . Réservez par téléphone en donnant votre numéro d'allocataire et en précisant que vous bénéficiez de l'AVE. L'organisme déduira l'aide que lui versera la Caf et vous indiquera le solde à régler. 

A noter  Vous pouvez faire une demande d'AVE pour chaque enfant. Si vous n'avez pas reçu par courrier le dépliant explicatif au 1er trimestre et que vous pensez avoir droit à l'AVE, contactez votre Caf. 

 L'aide aux vacances familles (AVF)
L'aide pour partir en famille. Il s'agit de séjours dans des centres agréés, campings et villages vacances. Vous y avez droit si votre quotient familial est inférieur à 555 euros. Elle s'élève à 70% du coût du séjour si vous avez 1 ou 2 enfants (dans la limite de 600 euros) et même 80% si vous avez trois enfants ou plus (dans la limite de 850 euros). Voici les conditions à remplir : 
- Vous devez être allocataire en octobre 2015. 
- Vos enfants doivent être âgés de 0 à 20 ans.
- Le séjour doit durer au moins 4 nuits consécutives et se dérouler durant les vacances scolaires (pour les enfants âgés de 6 à 16 ans).
- Le séjour doit s'effectuer dans un centre agréé. 

Consultez la liste des centres de vacances agréés AVF ici . Choisissez votre séjour et réservez par téléphone directement avec le centre agréé. Donnez-lui votre numéro d’allocataire en précisant que vous bénéficiez de l’AVF. Après déduction de l’aide de la Caf, l'organisme vous indiquera le solde restant à votre charge, à régler avant votre départ.

A noter  L'AVF n'est pas cumulable avec les autres aides aux vacances. Certaines Caf ont aussi des fonds limités et les familles qui n'en ont pas profité en 2015 seront prioritaires. Il convient de réserver son séjour le plus tôt possible. 

 L'aide aux vacances sociales des familles (AVS)
Cette aide concerne les familles et est attribuée dans le cadre d’un projet déposé par un centre social, CCAS ou une association labellisé Vacaf. C'est auprès de ces organismes agréés qu'il convient de vous renseigner. Vous pouvez les consulter sur le site Vacaf

Le séjour doit durer au moins 2 jours et le montant de l'aide varie de 150 à 450 euros, selon votre quotient familial. Une gratification de 300 euros peut être octroyée en cas d'enfant handicapé bénéficiaire de l'AEEH. 

A noter  L'AVS est cumulable avec l'AVE. 

Certaines conditions peuvent varier d'une Caf à l'autre. Pour contacter votre Caf, cliquez ici

A LIRE AUSSI 
>> Prime d'activité : pensez à la demander
>> 
RSA, aides au logement... : les fraudes détectées par la CAF font un bond de 56%
>>
SNCF - Vous avez droit à un billet de train annuel gratuit (ou presque)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter