Saint-Valentin : déclarez votre flamme sans vous brûler !

Saint-Valentin : déclarez votre flamme sans vous brûler !

DirectLCI
CONSEILS - C’est le jour J et vous réalisez que vous n’avez rien prévu pour votre moitié. Panne d’inspiration ? Suivez les recommandations d’un pro de la déclaration d’amour. Grâce à Nicolas Garreau, vous éviterez le flop d’une Saint Valentin trop improvisée.

La Saint Valentin est une date piège, prévient le coach Nicolas Garreau : "Certains estiment que c’est une fête commerciale, mais si des femmes disent « on ne fait rien", ça peut en fait signifier qu’elles veulent être surprises. Devant l’absence de cadeau ou de soirée préparée, elles seront déçues… Et répondre 'ben, tu m’avais dit qu’on ne prévoyait rien', c’est s’enfoncer !"

Il n’est donc pas trop tard pour organiser quelque chose de romantique ce soir, à condition de suivre ses conseils avisés.

- Même à la dernière minute, on peut scénariser la surprise par un jeu de piste original, en cachant des petits mots doux. "Créer le suspense engendre une petite appréhension, un mystère agréable."

- Réserver un restaurant, oui mais mieux vaut opter pour des valeurs culinaires sûres : "ne pas choisir une gastronomie lourde ni trop exotique ou originale si l’on n’est pas habitué". La manipulation des baguettes pour les novices peut s’avérer acrobatique !

- S’il est impossible d’obtenir une table, on peut passer aux fourneaux et "se creuser les méninges pour préparer un dîner élaboré dans un cadre romantique avec bougies et pétales de rose". Mais pour les nuls, s’improviser grande toque est très risqué…

- Se lancer dans l’écriture d’un poème quand on n’a pas l’âme d’un barde romantique est aussi hasardeux : "la frontière entre le prince charmant et le ridicule ou la maladresse est mince".

- Le karaoké, une alternative ? "Non, car prendre le micro pour faire une déclaration enflammée risque de déstabiliser la personne à qui elle est destinée".

- Plus généralement, dévoiler sa flamme en public, ou devant la famille, met mal à l’aise. "Le moment doit être intime, sans éléments émotionnels perturbateurs".

- Il faut aussi éviter des situations trop excentriques, générant trop d’adrénaline. "Comme ce plongeur qui a fait sa déclaration sous l’eau à sa dulcinée, avec des pancartes : sous le coup de l’émotion, elle a fait un malaise et a failli se noyer !"

- Pour offrir un cadeau, il faut saisir le pic d’émotion de la soirée : ni trop tôt (la magie n’est pas encore installée) ni trop tard (l’euphorie est un peu passée). "En général, un bon indice, lors d’un repas, c’est après la première coupe de champagne, ou après l’entrée."

- Mais attention à ne pas mettre la bague dans la coupe de champagne ni dans le gâteau : "le bijou pourrait être avalé par mégarde… une scène désastreuse !"

Conclusion : peut-être est-il trop tard pour cette fois et un bouquet constitue le minimum pour sauver les meubles… Mais la bonne nouvelle, c’est que vous avez un an devant vous pour vous rattraper et préparer la prochaine Saint-Valentin !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter