Salon de l'assuré : les réponses d'une experte à vos questions sur les assurances

Mon argent

ASSURANCES - Est-ce au locataire de signaler un dégât des eaux ? Que faire si je me fais renverser ? Puis-je assurer mon animal ? A l'occasion du Salon de l'assuré, un agent des assurances répond aux questions des lecteurs de metronews.

Dégât des eaux, accident de la route, chat malade… , les raisons de faire appel à votre assureur sont multiples. Mais, lorsqu'il vous arrive un pépin vous ne savez pas toujours quelle est la marche à suivre. Le Salon de l'assuré qui se tient samedi 15 novembre à Paris (infos pratiques en bas de l'article) est gratuit et à destination du grand public.

Des centaines de professionnels seront présents pour répondre aux questions de tout un chacun. A cette occasion, metronews a posé vos questions à Karine Mortaigne, agent général Mutuelle de Poitiers Assurances, et membre de la fédération nationale des syndicats d'agents généraux d'assurance (Agéa), qui co-organise cet événement.

Je me fais renverser par une voiture au passage piéton et je suis blessé, le conducteur me donne son numéro de téléphone. Que faire ensuite ?
Un simple numéro de téléphone ne suffit pas toujours surtout s'il est faux. Relevez également le numéro d'immatriculation du conducteur et demandez-lui une carte de visite s'il en a une. Si des témoins ont assisté à la scène, demandez leur aussi leurs coordonnées afin qu'ils confirment vos dires si l'automobiliste est de mauvaise foi. Si les blessures sont sérieuses, il est probable que la police (ou la gendarmerie) se déplace. Généralement, elle collecte les informations et cela simplifie les choses.

Rapprochez-vous ensuite de votre assureur habitation ou de protection juridique afin de constituer un dossier dans lequel vous détaillerez notamment les dommages corporels (certificat médical à l'appui) ou matériels. Celui-ci vous aidera à formuler votre réclamation auprès de l'assureur du conducteur. Si l'identité de celui-ci reste inconnue, le dossier sera traité par le fonds de garantie qui vous indemnisera pour les préjudices corporels.

J'ai eu un dégât des eaux et je suis locataire. Est-ce à moi ou à mon propriétaire de faire jouer l'assurance ?
Si vous êtes locataire, c'est à vous de déclarer le dégât des eaux à votre assureur. Et ce, que les aménagements aient été faits à vos frais ou à ceux du propriétaire. C'est dans tous les cas à vous d'accomplir ces démarches, que vous soyez responsable ou non et même si la fuite vient des parties communes. Si le montant du sinistre dépasse 1600 euros, votre assureur conduira une expertise contradictoire pour éventuellement se retourner vers celle du réel responsable, mais cela n'a pas d'incidence pour vous.

Je ne comprends pas la différence entre une responsabilité civile et une individuelle accident. A quoi servent-elles ? Sont-elles obligatoires ?
La responsabilité civile couvre les dommages (matériels ou corporels) que vous causez aux autres dans le cadre de la vie privée. Si vous n'avez pas cette assurance, vous devrez quand même indemniser la victime, car le Code civil vous oblige à réparer les dommages dont vous êtes responsables. Mais sans assurance, ce sera à vos frais. Et les conséquences financières peuvent être lourdes s'il y a des dommages corporels. Malgré tout, cette assurance n'est pas obligatoire. Elle est cependant normalement incluse dans votre multirisque habitation. Si vous n'êtes ni locataire ni propriétaire, vous pouvez souscrire un contrat spécifique de responsabilité civile.

La garantie individuelle accident vous permet d'être indemnisé pour les préjudices corporels que vous pouvez subir dans le cadre de la vie privée. Elle peut prévoir l'indemnisation en cas d'invalidité ou de décès, le financement de l'aménagement du logement, ou encore la compensation de la perte de revenu pour une incapacité temporaire, etc. Cette assurance n'est pas obligatoire mais sachez que le régime obligatoire n'indemnise pas toujours suffisamment.

EXEMPLE - Je circule à vélo :
je percute un piéton et je le blesse : ma responsabilité civile rembourse les soins, la perte de revenus, les préjudices vestimentaires de la victime.
je fais seul une mauvaise chute, j'ai un traumatisme crânien et je perds l'ouïe : mon individuelle accident me permet de percevoir un capital, qui à défaut d'atténuer mon handicap m'aidera à faire face à certaines situations telles que la perte d'un emploi ou l'aménagement de mon logement.

Mon chat est malade. Est-ce que je peux prendre une assurance santé ?
Il existe des complémentaires santé pour les chats – ou les chiens – qui fonctionnent exactement comme celles pour les individus. Vous pouvez choisir d'assurer les frais chirurgicaux, les frais médicaux ou même les vaccins. Pour un chat, le montant des cotisations est généralement compris entre 10 et 20 euros par mois en fonction du niveau de prestation.

On vous demandera une simple déclaration de bonne santé de votre animal, qui devra être tatoué ou pucé. Votre chat pourra être couvert dès ses 3 mois mais les garanties cesseront vers l'âge de 7 ans. Vous trouverez facilement les coordonnées d'assureurs dans les cabinets vétérinaires. Vous pouvez également vous adresser directement à un courtier en assurance.

Je suis locataire et mon chien a détruit le grillage de la maison (ce grillage est neuf et a été installé aux frais du propriétaire). Puis-je faire intervenir mon assureur ou est-ce à mes frais ? 
Vous devez assumer vous-même les frais de réparation de ce grillage. A défaut, votre propriétaire sera en droit de les retenir sur votre caution quand vous déménagerez. Vous ne pouvez pas faire jouer votre responsabilité civile car elle ne couvre pas les dommages que vos animaux causent à votre vos propres biens ou ceux dont on a la garde en usage. En revanche, si votre chien s'attaque à la grille de votre voisin, vous pouvez faire jouer votre assurance car le préjudice concerne alors un tiers.

EN SAVOIR +
>>
Notre dossier consacré aux assurances
>>
Assurance en vacances : évitez les doublons

Lire et commenter