Ségolène Royal veut vous priver de Nutella

Ségolène Royal veut vous priver de Nutella
Mon argent

PLAISIR COUPABLE - L'huile de palme est la nouvelle bête noire de Ségolène Royal. La ministre de l'Ecologie souligne que sa production contribue à la déforestation et cible en particulier le Nutella qui contient cet ingrédient controversé.

Quand vous plongez votre cuillère dans un pot de Nutella vous contribuez au réchauffement climatique. C'est la teneur du message que Ségolène Royal a voulu faire passer lundi 15 juin 2015 sur le plateau du Petit journal de Canal Plus.

"Déforestation massive"

La ministre de l'Ecologie y était notamment invitée pour parler de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (Cop21) qui se déroulera cet hiver à Paris. Elle a évoqué la nécessité de "replanter massivement des arbres" pour lutter contre la "déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique".

Puis pour illustrer ses propos, la ministre a ouvertement ciblé la pâte à tartiner de Ferrero : "Il faut arrêter de manger du Nutella par exemple parce que c'est de l'huile de palme qui a remplacé les arbres. Et donc il y a eu des dégâts considérables... Il faut qu'ils utilisent d'autres matières premières".

Certifiée durable

L'huile de palme fait en effet partie intégrante du Nutella. "Elle est indispensable à la recette, on ne pourrait pas s’en passer", affirmait l'an dernier à metronews le directeur des relations extérieures France chez Ferrero, interrogé à l'occasion d'un précédent article. Selon la firme italienne, c’est cet ingrédient qui garantit l’onctuosité de la pâte à tartiner. En outre, elle résiste très bien au chauffage et à l'oxydation dans le temps.

Contacté ce mardi par metronews, Ferrero ne souhaite pas commenter les propos de Ségolène Royal. Le groupe se dit en revanche "tout à fait conscient des enjeux environnementaux" et tient à rappeler qu’il a pris de nombreux engagements en la matière. Ainsi, dans le soucis de protéger l'environnement, "Ferrero France utilise 100% d’huile de palme certifiée durable pour ses produits fabriqués à Villers-Ecalles". Mais la polémique demeure. Certaines associations, à l'instar de Greenpeace, estiment en effet que cela ne suffit pas à empêcher la déforestation.

EN SAVOIR + 
>>  Nutella mise sur le durable pour faire taire la polémique
>>
Le Nutella, c'est 72% de sucre et d'huile
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent