Shopping : à quoi va ressembler la boutique du futur ?

DEMAIN
DirectLCI
COMMERCE - Face à l'exode des clients, qui sont de plus en plus séduits par les sites de e-commerces et ses nombreux avantages, les commerces traditionnels n'ont plus d'autres choix que de se réinventer. Voici un avant-goût de ce qui vous attend demain quand vous irez faire du shopping.

Les commerces classiques mutent en sites internet physiques. Pour résister aux mastodontes du e-commerce, qui siphonnent  un peu plus chaque année leur fréquentation, la boutique telle qu'on l'a toujours connu se tourne désormais vers des gadgets ultra pointus. En lieu et place des traditionnels vendeurs, des écrans interactifs et "intelligents" accueillent les clients.


Finies les piles de jeans et la recherche frénétique de la bonne taille ! Doté d’une caméra utilisant une technologie de reconnaissance faciale, l’appareil détermine vos mensurations instantanément. Mieux encore, il peut carrément retrouver l’historique de vos précédents achats et peut ainsi vous proposer une sélection d’articles, en estimant votre budget moyen. 

Bye bye aussi la traditionnelle cabine d'essayage. Dorénavant, un miroir connecté, utilisant un système de réalité augmentée et de reconnaissance de mouvements affichera votre avatar en 2D. Plus besoin de se déshabiller, c'est lui qui essaye les vêtements à votre place. Plutôt pratique ! 


Reste malgré tout une question cruciale : comment s'assurer de la qualité de la matière ? Pour remédier à ce problème, une startup britannique planche d'ores et déjà sur le développement d'une technologie capable de reproduire virtuellement la sensation de la matière, par le biais d'ultrasons. 


Enfin, une fois vos emplettes terminées, vous n'avez plus qu'à sortir de la boutique. En passant devant des portiques équipés d'une puce NFC, vous serez débité automatiquement via votre smartphone.  Vos achats, eux, seront expédiés directement à votre domicile par voie postale, ou par drone.

Souriez, vous êtes "trackés" ! De l'autre côté de l'Atlantique, des entreprises comme Retail-Next à San Francisco, ThirdShelf à Montréal ou encore Nomi à New York se sont spécialisées dans la conception d'outils destinés aux marques afin de mieux analyser leur clientèle.


Grâce aux smartphones et à la reconnaissance faciale, les commerçants peuvent savoir combien de clients entrent dans leur boutique et leur profil démographique. Mais aussi et surtout, quels produits vous avez consulté, ceux que vous avez mis dans votre panier (virtuel) et ceux que vous avez retiré. Comme c'est déjà le cas aujourd'hui sur n'importe site de e-commerce.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter