Smartphone, micro-ondes, frigo... Combien économise-t-on en gardant ses appareils un an de plus ?

Des appareils électroménagers / Photo d'illustration
Mon argent

DÉPENSES - Attendre un an avant de remplacer ses appareils électroménagers ou multimédia qui fonctionnent encore permet d'économiser 669 euros, à l'échelle d'un foyer, selon les calculs publiés ce mercredi par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

Vos télé, smartphone ou lave-vaisselle ne sont plus tout jeunes mais fonctionnent encore. Eh bien, sachez qu'en continuant de les utiliser ne serait-ce qu'un an de plus au lieu de le remplacer tout de suite, vous allez économiser des sommes considérables, précisément calculées par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), rattachée au ministère de la Transition écologique et solidaire et au ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. 

Dans un rapport communiqué ce mercredi 10 juin, l'organisme donne les chiffres suivants : 

• 112 euros économisés par an pour un ordinateur portable que vous ne remplacez pas pour des raisons "d'obsolescence perçue", c'est-à-dire une volonté de changer alors que l'appareil fonctionne toujours, en supposant donc qu'il n'y pas besoin de réparation à ce stade.  

• 96 euros pour un smartphone 

• 66 euros pour un téléviseur 

• 43 euros pour une imprimante 

• 33 euros pour un four électrique 

• 33 euros pour un lave-vaisselle 

• 28 euros pour un lave-linge  

• 26 euros pour un sèche-linge 

• 36 euros pour un réfrigérateur 

• 10 euros pour un four à micro-ondes 

• 22 euros pour un aspirateur

Lire aussi

A l'échelle d'un foyer, cela représente une économie de 669 euros si l'utilisation de ces onze types de produits est prolongée d'un an (467 euros pour les équipements multimédia, 202 euros pour l'électroménager).   

Et même si ces appareils venaient à devoir être réparés, cela reste la plupart du temps plus avantageux que d'en acquérir un flambant neuf. Par exemple, toujours selon l'Ademe, réparer une tondeuse thermique tombée en panne au bout de cinq ans permet d'économiser 86 euros par an, soit au total 430 euros pendant sa durée d’allongement estimée à cinq ans supplémentaires. A noter toutefois que l'opération peut être économiquement défavorable pour certains équipements comme une télévision de 30 à 40 pouces ou un sèche-linge à évacuation. 

Autre argument porté par l'Ademe : ce qui est bon pour votre compte en banque l'est aussi pour la planète. Ne pas racheter inutilement revient en effet indirectement à retarder la production d'un produit neuf. Or, cette étape de la production génère 80% de l'impact environnemental d'un objet. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent