SNCF : comment se faire rembourser son billet ?

SNCF : comment se faire rembourser son billet ?

IMPREVU - C'est parfois la croix et la bannière pour obtenir un échange ou un remboursement de billet de train. Même avec une assurance annulation. Il y a cependant des solutions.

Les familles n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour passer les fêtes de fin d'année auprès de leurs proches. Si bien que l'an dernier la SNCF a comptabilisé 5 millions de voyageurs entre le 20 décembre et le 5 janvier.

Vous avez eu beau vous organiser, vous n'êtes pas à l'abri d'un changement de programme. Malheureusement, il ne suffit pas toujours de se rendre au guichet (ou d'appeler le 3635) pour échanger ou annuler un billet de train.

EN SAVOIR + >> Mon billet est-il échangeable ou remboursable ?  

Manque de flexibilité pour Prem's et Ouigo

Il existe en effet des billets de train "ni échangeables, ni remboursables". C'est le cas des Prem's par exemple. Si vous avez un imprévu, la SNCF restera de marbre et votre billet sera tout simplement perdu.

Vous vous buterez au même mur pour annuler un billet Ouigo, "ni annulable, ni remboursable". En revanche, vous pourrez l'échanger pour un autre trajet, une autre date, et même modifier le nom du bénéficiaire.

Mais attention l'échange doit être effectué au moins 4 heures avant le départ et est payant. Pire, si le nouveau billet coûte moins cher, la différence ne sera pas remboursée mais, s'il coûte plus cher, vous devrez compléter la somme.

>> Cliquez ici pour procéder à un échange de billet Ouigo <<

Assurance annulation Europ assistance

Pour vous éviter de telles déconvenues, la SNCF propose une assurance annulation Europ assistance à 2,95 euros. "Votre billet de train remboursé en cas d'impossibilité de prendre le train", lit-on sur le site. Concrètement, vous serez remboursé seulement dans les cas de figure suivants :

"Evénements liés à votre vie personnelle : maladie, accident, décès mais aussi destruction ou vols dans des locaux privés, dommages graves à votre véhicule, vol de vos pièces d'identité, accident ou panne de transport durant votre préacheminement, convocation devant un tribunal, à un examen..."

"Evénements liés à votre vie professionnelle : licenciement économique, octroi d'un emploi, mutation professionnelle, modifications des dates de congés par l'employeur, mais aussi destruction ou vols dans des locaux professionnels".

"Evénements liés au climat et à la sécurité : les événements climatiques ou sécuritaires majeurs dans la ou les villes de destinations".

Autrement dit, il faut une raison de force majeure pour espérer se faire rembourser... et être sûr de pouvoir accompagner votre demande de solides justificatifs ! (Nota : la ligne Europ Assistance est ouverte aux horaires du bureau et fermée le week-end). 

>> C'est ici pour déclarer votre sinistre à Europ Assistance << < span>

Vente de billets entre particuliers

Il reste cependant une solution : vous pouvez toujours trouver un particulier pour vous racheter votre billet. Le site Leguichet.fr rachète et revend, avec 5 euros de commission, vos billets (trajets reliant une quinzaine de villes). Il présente l'avantage de garantir la sécurité de la transaction et de vérifier la validité des billets. Vous pouvez également passer par exemple par Kelbillet.com , Trocdestrains.com ou encore Zepass.com .

Attention toutefois : désormais, la SNCF vous demande, à la commande d'un billet, de désigner le nom du voyageur. Cela signifie concrètement qu'il devient difficile de revendre votre billet dans la mesure où le contrôleur peut exiger un justificatif d'identité. Pensez donc, lorsque vous achetez ou vendez entre particulier, à modifier, si cela est possible, le nom du voyageur avant de l'imprimer !

Attention aux fraudes avec les billets IDTGV

Si vous êtes acheteur, soyez vigilants avec les billets IDTGV. Il s'agit de billets qui se réservent en ligne et que l'acheteur peut imprimer seulement après avoir indiqué son nom et sa date de naissance. Mais certains escrocs falsifient le vrai billet avec un logiciel de retouche de photos en indiquant les noms et date de naissance de l'acheteur.

Le vendeur indélicat vous envoie ensuite ce faux billet scanné en pièce jointe. Sauf que, une fois dans le train, vous pouvez être certain que la supercherie ne trompera pas le contrôleur. Le billet apparaîtra à coup sûr comme falsifié au moment où l'agent le scannera pour le vérifier.

Sur le même sujet

Lire et commenter