SNCF : le nouveau TGV va s'appeler "in-OUI"

DirectLCI
IMAGE - La SNCF va rénover son offre TGV classique dans l'espoir d'attirer de nouveaux clients. Son nom : "in-OUI". Sa mise en oeuvre : le 2 juillet. Son but : ré-hausser la qualité des services sans pour autant augmenter les prix.

Ils vont s’appeler "in-OUI", sans être si nouveaux que cela. Les trains à grande vitesse (TGV) vont être rebaptisés de la sorte dès le 2 juillet 2017 pour répondre à une volonté de la SNCF de renouveler son image. L'offre TGV classique va en effet bénéficier d'une marque dédiée.


"On veut donner un nom [au TGV classique] pour que les gens voient que ça bouge, que ça se transforme", explique Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF, citée par nos confrères de l'AFP.  Les agents sont formés "pour les faire évoluer vers le service, leur faire adopter une nouvelle posture vis à vis des voyageurs, qui est plus attentive, plus attentionnée", précise-t-elle.

C'est sans augmentation de prix"Guillaume Pépy, président de la SNCF

Que les clients qui craignent que cette transformation s'accompagne d'une hausse des tarifs se rassurent : "On veut que le service soit considéré comme le meilleur [...] C'est sans augmentation de prix, il ne s'agit pas d'en faire un produit de luxe", complète Guillaume Pépy, le président de la compagnie ferroviaire. Sans oublier que le développement du TGV à bas coup Ouigo reste l'"arme de conquête" de la SNCF, qui vise 15 millions de passagers grande vitesse supplémentaires d'ici à 2020 alors qu'on en compte actuellement 105 millions. 

En vidéo

SNCF : la jungle des tarifs

Cela a cependant un coût pour la SNCF qui va investir 2,5 milliards d'euros d'ici 2020, notamment pour de nouvelles rames TGV Océane, la rénovation des rames existantes, des portes d'embarquement à quai pour libérer du temps au chef de bord qui n'aura plus à contrôler les passagers, la formation des agents et de nouveaux services digitaux, notamment le wifi.


Dans le cadre de cette refonte, le site voyages-sncf va être également repensé et rebaptisé "OUI.sncf". Autant de nouveautés qui visent à éviter que les clients se détournent de la SNCF lorsqu'elle n'aura plus le monopole sur le marché français de la grande vitesse, ce qui est prévu pour 2021.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter