Opération TGV à petits prix : aurez-vous des billets pour voyager pendant les vacances d'hiver ?

Opération TGV à petits prix : aurez-vous des billets pour voyager pendant les vacances d'hiver ?
Mon argent

Toute L'info sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

RABAIS - La SNCF propose à partir de ce jeudi des millions de billets de TGV à 35 euros ou moins pour voyager jusqu'à mi-avril. Une façon de s'excuser pour les six semaines de grève et de ramener dans son giron ceux qui ont pu être séduits par l'alternative du covoiturage et des cars. Il sera cependant probablement difficile de trouver des tickets pour les trains les plus demandés en février.

Opération séduction : après un mois et demi de grève contre la réforme des retraites, la SNCF tente de reconquérir ses clients en proposant des billets à petit prix. Plus de cinq millions de billets de TGV Inoui (c'es-à-dire les TGV classiques) et Ouigo (les TGV à bas coût) sont ainsi mis en vente à 35 euros maximum pendant une semaine, à partir de ce jeudi 23 janvier et jusqu'au  30. Ces réservations porteront sur des trains circulant entre le coup d'envoi de l'opération ce jeudi et le 15 avril.

"Les billets seront donc mis en vente pendant une semaine pour des départs qui couvriront trois mois, y compris les vacances d'hiver [du 7 février au 8 mars : NDLR] et les week-ends", insiste un porte-parole de la compagnie ferroviaire,  joint ce mardi 21 janvier par LCI. À noter que les détenteurs des cartes Avantage bénéficieront pour leur part de -30% supplémentaires sur ces petits prix. En revanche, la SNCF nous précise qu'il n'est pas prévu de prolonger gratuitement ces cartes pour compenser la grève. 

Lire aussi

Un geste salué par la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) : "Sur le principe, nous sommes bien sûr favorables aux efforts de la SNCF pour essayer de récupérer ses clients qui ont pu se mettre au covoiturage ou au car pour voyager pendant les grèves", estime son président Bruno Gazeau, contacté par LCI. "Dans la pratique, il faudra cependant voir quels seront les quotas de places bénéficiant de ces petits prix sur les différentes lignes pour évaluer quelle est, derrière la com', la réalité de cette offre", prévient-il.

Car, bien entendu, certains des trains concernés sont déjà complets pour les dates et les destinations les plus demandées. Il sera ainsi sans doute difficile de trouver des billets pour relier les Alpes (ou en revenir) les week-ends des vacances d'hiver. Toutefois, même sur les lignes très fréquentées, les rames circulant pendant les vacances ne sont pas encore toutes pleines. Selon nos informations, par exemple, pour la première semaine, 60% des trains Paris-Grenoble sont actuellement remplis, 62% des Paris-Rennes et 50% des Paris-Marseille.

Reste que cette opération commerciale n'inclut pas de billets pour voyager à bord des Intercités. "Alors qu'ils ont été encore plus affectés par la grève que les TGV", déplore le président de la Fnaut tout en rappelant que "la SNCF a l'habitude de les ignorer ou de s'en occuper en dernier". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent