Soins dentaires trop chers : voici le vrai coût d'une couronne... et ça fait mal

Soins dentaires trop chers : voici le vrai coût d'une couronne... et ça fait mal

Mon argent
DirectLCI
DENTISTE - Les soins dentaires mieux remboursés à l'avenir ? C'est ce que souhaite la ministre de la Santé. Et pour cause, même si les prix font le grand écart, la pose d'une couronne peut dépasser les 1000 euros dans la capitale.

Près d'un assuré sur cinq renonce à des soins dentaires. Si bien que Marisol Touraine, "souhaite lancer un plan ambitieux pour [leur] accessibilité" et "réduire le coût qui reste à la charge des patients". Ce qui devrait rassurer la Cour des comptes, qui critique sévèrement la prise en charge des soins dentaires dans son rapport publié le 20 septembre 2016. Quels sont les prix réellement pratiqués ? Voici l'exemple du vrai coût d'une couronne. 

Lire aussi

► La facture : du simple au triple selon les dentistes et les régions

Dans la capitale, selon ce rapport, la pose d'une couronne céramo-métallique (la plus courante) est facturée en moyenne 369 euros chez les 10% des dentistes les moins chers. C'est trois fois plus chez les 10% de leurs confrères les plus onéreux, soit en moyenne 1090 euros.


C'est donc une loterie tarifaire qui se confirme en province avec des additions allant de 327 euros en moyenne pour les 10% des praticiens les moins chers à 686 euros en moyenne pour les 10% les plus chers. A l'échelle de la France, la note moyenne avoisine les 550 euros, selon une vaste enquête de 60 millions de consommateurs menée fin 2013.

► Des honoraires libres mais un (petit) remboursement fixe

Une sacrée somme quand on sait que l'Assurance maladie ne prend en charge que 72,25 euros. Contrairement aux tarifs des consultations et des soins dentaires (détartrage, carie, dévitalisation...), ceux des prothèses sont librement fixés par le professionnel.


Pour autant, en pratique, que la couronne soit facturée 300 ou 1000 euros, la Sécu rembourse 70% sur une base de remboursement fixée à 107,50 euros (soit 72,25 euros donc). En bout de course, après remboursement de la complémentaire santé (quand il en a une), le patient paie de sa poche en moyenne 240 euros, selon 60 Millions de consommateurs.


► Le prix d'achat ne pèse pas lourd dans la facture finale

Le prix d'achat de la couronne n'est pourtant pas prohibitif. Les chirurgiens dentistes et les médecins stomatologistes l'achètent en moyenne à 115 euros aux prothésistes, précise la Cour des comptes. Mais il faut ajouter le coût de fonctionnement du cabinet qui peut dépasser 150 euros de l'heure à Paris et le travail du dentiste sans oublier... quelques bénéfices. 


Quant au tourisme dentaire, il n'apparaît pas comme une solution privilégiée pour faire des économies, précise la Cour des comptes : "Quoique fortement médiatisé, le tourisme dentaire constitue un phénomène marginal". Les dépenses de soins à l’étranger ne représentent en fait que "0,1 % du montant des remboursements de soins dentaires en France".

En vidéo

La cour des comptes épingle les soins dentaires

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter