Débit Internet trop bas ? Vous avez peut-être droit à une subvention de 150 euros pour améliorer votre connexion

SOS Villages
Avec
Avec
HAUT DÉBIT - Difficile de télécharger un PDF et de regarder une vidéo en streaming en même temps ? Si ce désagrément est causé par une mauvaise couverture de votre zone par les réseaux Internet classiques, vous avez droit à une aide financière de l'État pour participer au coût d'installation d'une solution alternative. Voici comment vérifier si vous pouvez y prétendre.

Satellite, antenne spécifique ou 4G fixe : ces technologies sans fil permettent d'accéder à Internet dans les zones mal couvertes par les réseaux filaires (fibre optique, réseaux téléphoniques ou câblés). Quand les box classiques n'offrent pas une bonne connexion (inférieure à 8 Mbit/s), l'équipement, l'installation ou la mise en service de ces alternatives peuvent être subventionnés par l'État jusqu'à 150 euros. Cette aide publique est prévue dans le dispositif "Cohésion numérique des territoires" qui vise à "garantir un accès au bon haut débit pour tous d'ici à 2020". 


Comment vérifier si vous faites partie des 6% de foyers potentiellement concernés ? C'est simple... à condition d'avoir accès à Internet (même à faible débit). Concrètement, vous êtes invité à vous rendre sur le site Amenagement-numerique.gouv.fr, rubrique "Bon haut débit pour tous en 2020". Sur la carte de France qui apparaît, il convient de cliquer sur votre département afin de connaître les opérateurs proposant des solutions d'accès sans fil à Internet. Les numéros de téléphones auxquels les joindre sont indiqués et il suffit de cliquer sur leurs noms pour être redirigé vers leurs sites.  

Six opérateurs labellisés "Cohésion numérique"

Il vous appartient ensuite de contacter les opérateurs de votre choix pour savoir si votre logement (ou votre entreprise) est éligible au dispositif. Pour l'heure, six sociétés proposent déjà des offres labellisées "Cohésion numérique", sans être forcément toutes présentes partout. Il s'agit d'Alsatis, Europasat, Nordnet, Ozone, WeAccess, Xilan. Libre à vous de souscrire un abonnement auprès de l'opérateur qui vous convient (les offres commencent à 20 euros par mois). 


Sous quelle forme l'aide vous sera-t-elle attribuée ? La prise en charge de l'Etat sera directement déduite de votre facture, sous réserve que vous soyez réellement dans une zone concernée. A noter que, localement, des dispositifs complémentaires peuvent venir abonder l’aide du gouvernement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

SOS Villages

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter