Tarifs, options, dépôts de garantie : l'UFC-Que Choisir tacle les loueurs de voiture

Tarifs, options, dépôts de garantie : l'UFC-Que Choisir tacle les loueurs de voiture

Mon argent
DirectLCI
LOCATION - Vous comptez louer une voiture cet été ? Attention, les tarifs et les pratiques en cours ne sont pas toujours avantageux, selon une enquête de l'UFC-Que Choisir. Discrimination selon le pays d'origine du client, montant du dépôt de garantie démesuré, frais pour conducteur supplémentaire... tour d'horizon.

Mieux vaut avoir besoin d'une voiture de location en Rhône-Alpes qu'en Corse. Les écarts de prix sont tels que la facture peut être jusqu'à un tiers moins lourde dans certaines régions. L'UFC-Que Choisir a publié mardi 16 juin 2015 une enquête sur les tarifs des agences de location. 

Les conclusions sont sévères à l'égard de ces professionnels aux "tarifs et pratiques toujours aussi peu louables !". Prix, frais, dépôt de garantie... Tour d'horizon de ce marché pas toujours avantageux pour le consommateur.

Facture salée en Corse, Paca et Ile-de-France
Dix jours de location coûtent en moyenne 441 euros en Corse mais seulement 328 euros en Rhône-Alpes, soit 34% de différence, selon l'UFC-Que Choisir. Pas de chance non plus pour les clients en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Ile-de-France, qui viennent compléter le trio de tête. En revanche, Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Basse-Normandie sont les régions les moins chères.

 C'est moins cher si vous êtes Nord-américain
En Europe, les prix sont souvent moins élevés pour les clients américains ou canadiens que pour ceux du vieux continent, observe encore l'association. Chez Hertz, Avis et Budget, les clients nord-américains paient en moyenne 13% moins cher. Un paradoxe quand on sait que le taux de décès sur les routes est bien moins élevé en Europe qu'Outre-Atlantique.

 Tellement d'options que le client s'y perd
Pas moins de 54 options, surcharges et pénalités peuvent être facturées par les agences de locations, selon l'étude. Par exemple, en cas d'amende, les frais de dossier sont facturés entre 19 et 35 euros (28 euros en moyenne), alors qu'ils coûtent tout au plus 6,70 euros au loueur.
Autre exemple, les frais pour conducteur supplémentaire sont en moyenne de 8 euros par jour. Ce qui fait doublon avec le forfait kilométrique mais surtout incite à laisser un seul conducteur prendre le volant pendant tout le trajet. Pas idéal concernant la sécurité routière.

 Dépôt de garantie trop élevé
C'est parfois une fois que vous avez rendu les clefs de la voiture que les ennuis commencent : état des lieux non contradictoire, absence d’envoi de devis si des réparations sont nécessaires, prélèvement direct grâce au dépôt de garantie... Ce dépôt de garantie – en moyenne 1500 euros – pose problème, selon l'UFC-Que Choisir. Dans l'intérêt des consommateurs, l'association demande au gouvernement de le plafonner au double du montant de la location, avec un minimum de 150 euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter