Travaux d'isolation : les fraudes en hausse de 20%, un plan anti-arnaques sur les rails

Au chaud cet hiver
Avec
Avec

Toute L'info sur

Achat immobilier ou travaux : les aides pour les propriétaires

PRÉVENTION - La DGCCRF révèle ce jeudi que les fraudes à la rénovation énergétique ont augmenté de 20% en un an. Pour y remédier, le gouvernement s'apprête donc à lancer un plan de lutte contre les arnaques et le démarchage abusif commis par certaines entreprises indélicates cherchant à capter les différente subventions proposées aux particuliers.

Ces travaux d'économie d'énergie auraient dû faire baisser votre facture de chauffage. Or ils n'ont non seulement eu aucun effet sur son montant mais, pire, les malfaçons vous ont obligé à faire appel à une seconde entreprise. Mais totalement à vos frais cette fois puisque vous avez déjà bénéficié des différentes aides lorsque vous avez fait appel au premier artisan indélicat. De nombreux particuliers ont subi ce genre de déconvenue ces derniers mois. 

Qu'il s'agisse de refaire sa "toiture pour 1 euro", changer sa "chaudière pour 1 euro" ou de toute autre opération de rénovation énergétique éligible aux différentes subventions (aides de l'Agence nationale de l'habitat, prime énergie ou "CEE", crédit d'impôt notamment), les escroqueries de ce type se sont en effet multipliées. Au point que la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) s’est intéressée de très près au problème cet été.

Lire aussi

Un plan interministériel en préparation

Les enquêtes de cet organisme rattaché au ministère de l'Économie ont ainsi abouti à la conclusion que les fraudes dans le domaine de la rénovation énergétique ont augmenté de 20% sur les douze derniers mois. Des anomalies ont notamment été constatées dans 56% des 469 établissements contrôlés sur l'ensemble de l'année 2018, détaille encore la DGCCRF dans un rapport consulté par Le Parisien. Rappelons qu'une alerte et des conseils pour éviter les déconvenues avait ainsi été lancée au mois d'août pour appeler les particuliers à la vigilance. 

Afin de limiter la dérive, le gouvernement compte donc lancer dans les semaines à venir un plan d'action concerté entre les ministères de la Transition écologique et solidaire, de l'Économie et du Logement. Il s'agira bien sûr de lutter contre les arnaques mais aussi contre le démarchage abusif lors desquels, parmi tant d'autres exemples, la menace de pénalités auxquels s'exposeraient les propriétaires qui refuseraient de réaliser des travaux d'isolation prétendument obligatoires est même parfois brandie.  

Lire et commenter