VTC : le prix des courses se serait envolé de 15% à 20% en un an et demi

VTC : le prix des courses se serait envolé de 15% à 20% en un an et demi
Mon argent

COÛT - Pas assez de chauffeurs, trop de clients... et des prix qui flambent. C'est ce que vit actuellement le secteur des voitures de transport avec chauffeur (VTC), explique "Le Parisien" ce vendredi.

Est-il encore intéressant pour les clients de réserver une voiture avec chauffeur ? Le prix des courses en VTC (pour "voiture de transport avec chauffeur") s'est en tout cas envolé de 15% à 20% en moyenne depuis un an et demi, estime le président de la Fédération française des transports de personnes sur réservation (FFTPR), cité ce vendredi 26 juillet par nos confrères du Parisien. Ce groupement professionnel regroupe six plateformes de chauffeurs : Kapten (ex-Chauffeur privé), SnapCar, Le Cab, Bolt, Marcel et AlloCab. 

Cette moyenne peut cependant varier d'un mois à l'autre, avec par exemple une envolée des prix de 30% sur la période mai-juin 2019 rapport à la même période de 2017 sur certains créneaux horaires, lit-on encore dans les colonnes du quotidien.  Une hausse que les plateformes expliquent par le déséquilibre entre l'offre et la demande : il manquerait "10.000 chauffeurs" alors que le nombre de clients augmente, assure la FFTPR.

Lire aussi

Cette pénurie de main-d'oeuvre serait due à plusieurs facteurs, selon la fédération. D'une part, depuis 2018, les chauffeurs disposant du statut Loti (une formation moins longue et moins chère que celle donnant le statut de VTC) ne peuvent plus effectuer de courses dans un véhicule de moins de 10 places dans les agglomérations de plus de 100.000 habitants. D'autre part, il n'y aurait pas assez de sessions d'examen pour devenir chauffeur de VTC. 

Faut-il encore parvenir à attirer de nouvelles personnes dans cette profession aux horaires souvent étendus et décalés sans que cela soit forcément très lucratif. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter