Un CV original ? Oui mais…

Un CV original ? Oui mais…

DirectLCI
EMPLOI – Alors que le temps moyen de lecture d’un CV est d’environ 7 secondes, certains candidats rivalisent d’ingéniosité pour se vendre sous leur meilleur jour. Quelles sont les solutions qui fonctionnent pour mettre en avant vos compétences ?

Dans un contexte économique difficile, le Web fourmille de CV mis en ligne par des candidats créatifs, parfois même un brin audacieux. "On ne compte plus les exemples originaux, du CV imprimé sur une petite culotte à l’enveloppe où l’on a glissé un Carambar", affirme Alain Ruel, fondateur du site CV-originaux.fr, qui avait lui-même choisi de publier un curriculum vitæ "en soldes" en juin 2011. "Globalement, 80 % des candidats en ont retiré quelque chose : un job, des contacts ou des entretiens", estime-t-il.

Si l’idée a l’avantage d’attirer l’œil sur son profil, attention cependant à ne pas tomber dans le bad buzz… "Le CV original doit respecter les règles d’éthique. Et ne doit en aucun cas remplacer le CV traditionnel que l’on remettra ensuite au recruteur pour entrer dans le processus de recrutement classique et passer un entretien", souligne Alain Ruel. Une occasion pour les créatifs ou les entrepreneurs de montrer de quoi ils sont capables. "Pour un pâtissier, envoyer un gâteau avec son numéro de téléphone et la phrase : “Embauchez-moi” peut par exemple être l’une des meilleures cartes de visite !" ajoute-t-il. Autre tendance : les CV vidéo. Si plusieurs plateformes spécialisées sont nées, la réussite n’est pas toujours au rendez-vous.

Recrutement sur le Web

"La vidéo est un bon outil en théorie mais, en pratique, peu de gens maîtrisent l’exercice. La plupart du temps, cela dessert les candidats, qui donnent l’impression de réciter leur texte", estime Jacques Froissant, le directeur du cabinet de recrutement Altaïde. "Le mieux est de mettre la vidéo en pièce jointe dans un CV traditionnel", estime Julien Maleinge, directeur de la communication pour la plateforme de CV en ligne DoYouBuzz qui compte près de 600 000 utilisateurs.

Le recrutement de demain se déroulera sur le Web : "On est en train de passer du CV type “machine à écrire” à l’émergence d’un véritable profil Web permettant aux recruteurs de retrouver les candidats plus facilement grâce à des mots-clés", analyse Jacques Froissant. Son conseil : "Avant de concevoir un CV orignal, commencez par vous créer un profil LinkedIn ou Viadeo comportant des mots-clés incontournables sur votre métier, et mettez des liens ou des pièces jointes pour illustrer vos réalisations", souligne-t-il. Ensuite, vous pourrez tenter de faire le buzz !

Plus d'articles