"Un million de consommateurs" en plus : comment Nutella a grossi les rangs de ses amateurs pendant le confinement

Ces derniers mois avec les frustrations du confinement, nous avons été nombreux à vouloir nous faire plaisir. La majorité des Français a craqué pour des petites douceurs et des équipements informatiques.
Mon argent

MIAM MIAM - Le patron de la maison mère de la célèbre pâte à tartiner revendique un million de nouveaux consommateurs de Nutella en France pendant le confinement. Une conquête menée notamment sur le front des réseaux sociaux.

Plein de sucre et de gras, ce plaisir coupable a été largement partagé pendant le confinement. Le Nutella a en effet gagné "un million de consommateurs" qui se sont mis à en manger pendant cette période, selon le chiffre avancé par Jean-Baptiste Santoul, le PDG de Ferrero France (la marque de pâte à tartiner appartient au groupe italien), lors d'une récente conférence de presse relayée par le quotidien régional Paris-Normandie (article réservé aux abonnés).  

Un chiffre que le patron de Ferrero France, dont le siège se situe en justement en Normandie, indique tirer d'une étude du très sérieux panéliste Kantar. Ce nouveau succès de la célèbre pâte à tartiner lui a permis de "repasser au-dessus des 70% de parts de marché". Au point qu'un foyer sur deux en détiendrait désormais un pot chez lui. 

Lire aussi

Un regain d'intérêt que le dirigeant d'entreprise explique de différentes façons. A commencer par l'argument du geste régressif, qui rassure et réconforte : "Un retour aux sources pour les Français qui ne pouvaient pas sortir, avaient des distractions limitées, mais prenaient le temps de vivre en famille et plus de temps pour le petit déjeuner...". 

  

Ensuite, la stratégie menée par la marque sur les réseaux sociaux pour séduire les gourmands a porté ses fruits. Comme l'explique encore Jean-Baptiste Santoul : "Pendant cette période, le chef Grégory Cohen, ambassadeur Ferrero, a mis de nombreuses recettes en ligne, revisitant des pâtisseries traditionnelles avec du Nutella, avec trois ou quatre vidéos par semaine très suivies, avec plus de 100.000 consommateurs en direct sur Instagram notamment". Des recettes également relayées sur le compte Twitter de Nutella : 

Le patron met enfin en avant les opérations solidaires menées par la marque en faveur des hôpitaux et des Ehpad ainsi que les dons aux banques alimentaires. Quant à la polémique sur l'huile de palme, c'est désormais de l'histoire ancienne : "Ferrero a été reconnu [en janvier] par l'ONG WWF comme l'industrie la plus vertueuse en termes de qualité et de durabilité de notre huile. On n'a plus à faire nos preuves", assure-t-il encore. 

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

Toutes ces victoires du Nutella vont-elles redonner un coup de fouet à un groupe qui en a bien besoin au sortir du confinement ? Ferrero a en effet vu sa croissance ralentir, passant de +7% au début de l'année à +3% entre le 15 mars et le 17 mai. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent