Vélo électrique : l'Etat vous rembourse 200 euros, les conditions pour bénéficier de l'aide

Vélo électrique : l'Etat vous rembourse 200 euros, les conditions pour bénéficier de l'aide
Mon argent

COUP DE POUCE - Envie de pédaler sans transpirer ? Si vous cassez votre tirelire pour un vélo électrique, l'Etat vous rembourse 200 euros. Ce coup de pouce est aussi accordé pour les trottinettes électriques et les hoverboards. Mode d'emploi.

La lutte contre la pollution ne passe pas forcément par la répression. Le gouvernement vient de mettre en place une nouvelle mesure - du type bonus écologique - destinée à diminuer la facture pour l'achat d'un vélo électrique. De quoi inciter ceux qui redoutent d'arriver transpirant à destination à se rendre en boutique pour s'offrir l'un de ces véhicules qui avancent quasiment sans effort.  

Combien ? 200 euros

Le coup de pouce,  annoncé par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal voilà quelques jours sur Twitter, s'élève à 200 euros (dans la limite de 20% du prix d'achat), sachant que le prix d'un vélo à assistance électrique (VAE, pour les intimes) va généralement de 500 euros à 3000 euros.

Quoi ? Vélo, trottinette, gyropode... à moteur

Le dispositif, concerne "l'acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électrique d'une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n'utilisant pas de batterie au plomb", précise le décret qui vient d'être publié. 

En clair, comprenez l'achat ou la location des :

- vélos électriques

- tricycles électriques

- quadricycles électriques

- trottinettes électriques

- hoverboards

- gyropodes

Quand ? Jusqu'au 31 janvier 2018

Vous pouvez d'ores et déjà demander à bénéficier de cette aide, sur présentation de la facture (une seule subvention par acheteur). Le dispositif est entré en vigueur le 17 février 2017, au lendemain de la publication du décret. Mais il faudra patienter encore un peu pour recevoir votre prime car les modalités concrètes doivent encore être précisées.

A noter -> Ce coup de pouce n'est pas cumulable avec les aides déjà accordées par certaines municipalités, à l'instar de Paris (jusqu'à 400 euros), Bordeaux (jusqu'à 300 euros pour un VAE, 600 euros pour un vélo cargo) ou Lyon (jusqu'à 250 euros), parmi tant d'autres exemples. 

En vidéo

JT WE - Le vélo électrique, le marché français en plein essor

Lire aussi

En vidéo

Salon CES : une roue à énergie solaire pour transformer votre vélo en vélo électrique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter