Viagogo, le site de revente de billets, visé par une plainte de l'UFC-Que Choisir

Capture d'écran du site Viagogo
Mon argent

PIÈGE - L'association de consommateurs annonce ce mardi déposer plainte contre la plateforme Viagogo dont elle estime "les pratiques commerciales agressives et trompeuses". Ce spécialiste de la revente de places pour des spectacles, festivals ou matches est déjà poursuivi dans de nombreux pays.

Acheter son billet pour un match, un concert ou un festival à "un prix deux ou trois fois plus élevé qu'auprès de la billetterie officielle" et se retrouver mal placé ou, pire, ne pas pouvoir accéder à sa place faute de ticket valide : c'est ce qui arrive à de "nombreux fans et supporteurs" passés par le site de revente de de billets en ligne Viagogo, dénonce ce mardi 18 février l'UFC-Que Choisir.

Assurant avoir "reçu près de 500 témoignages de consommateurs victimes", l'association de défense de consommateurs annonce ainsi déposer une plainte ce mardi devant le Tribunal judiciaire de Paris pour "pratiques commerciales déloyales, trompeuses et agressives et revente de billets sans autorisation". 

Lire aussi

L'UFC-Que Choisir rapporte notamment que "tout au long du parcours d'achat, le consommateur est assailli de messages alarmants". Par exemple : "Ces billets seront probablement bientôt tous écoulés" ; "21 autres personnes regardent cet événement" ; "Il ne reste plus que X billets" ; "02:15 restantes pour compléter l’achat". Des alertes répétées qui "mettent la pression" sur le fan ou le supporter, qui n’est plus, selon l'association, attentif au prix.

En outre, Viagogo vend des billets "sans l'autorisation des organisateurs" des manifestations sportives ou culturelles.  Ce qui est "illégal en France afin d’empêcher la revente de billets à des fins spéculatives notamment par le biais de plateformes en ligne, aux dépens des consommateurs et des organisateurs", insiste UFC-Que Choisir. À noter que jusqu'à récemment des "frais supplémentaires au prix initial" n'étaient découverts par le client qu’une fois sa commande confirmée et son compte débité. 

Des poursuites en France et à l'étranger

Le sujet Viagogo dépasse largement nos frontières. La plateforme est en effet présente dans plus de 70 pays et met en avant des partenariats avec de nombreux producteurs, artistes et grands clubs de sport. Fondée en 2006 et désormais installée en Suisse et enregistrée Outre-Atlantique dans le Delaware (où la fiscalité est avantageuse pour les entreprises), le site est poursuivi dans plusieurs pays, rapportent nos confrères de l'Agence-France Presse.

   

La Fifa, notamment, avait annoncé en juin 2018 avoir porté plainte contre Viagogo pour des pratiques commerciales illicites dans la vente de places pour la Coupe du monde de foot en en Russie. Au Royaume-Uni, le gendarme de la concurrence l'a poursuivi en justice avant de suspendre la procédure en septembre, en raison des mesures prises. En France, où le site est attaqué par différentes organisations sportives et culturelles, le Conseil constitutionnel lui avait donné tort en décembre 2018 alors qu'il avait tenté de contester la validité de la loi française. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent