Appareils électroménagers : que valent vraiment les étiquettes énergie ?

Appareils électroménagers : que valent vraiment les étiquettes énergie ?
Mon argent

Toute L'info sur

LE WE 20H

ENVIRONNEMENT - Au moment d'acheter un réfrigérateur ou une machine à laver, l'étiquette énergie est devenue presque aussi importante que celle du prix. Mais peut-on vraiment se fier à ses indications ?

A+++, A++, A+, A, B, C, D : quand vous achetez un produit électroménager, l’étiquette énergie présente sur l'appareil vous informe si le lave-linge ou le lave-vaisselle concerné est économe ou non en électricité. A+++, c’est évidemment le top.  

Mais peut-on vraiment se fier à ces étiquettes ? Pour le savoir, il faut aller en Allemagne où un laboratoire spécialisé dissèque la consommation en temps de réel de nombreux appareils -250 machines à laver par exemple. La procédure est standardisée : le linge, l’eau et la lessive utilisés sont identiques pour chaque test.  "Puisque nous effectuons des comparaisons entre les machines et les marques, ces conditions doivent être les mêmes pour toutes. Après, c'est sûr que les conditions chez vous dans votre maison seront différentes de celles que nous avons ici", explique à TF1 Hendrik Schäfer, le patron de VDE.

Et c'est bien le cœur du problème : entre le laboratoire et votre buanderie, il peut y avoir de grosses différences. Sur un lave-vaisselle, les chercheurs allemands utilisent ainsi le programme éco, moins gourmand en électricité (jusqu’à 50%). Mais à peine une personne sur cinq agit de même. Souci identique pour les télévisions, testées en mode standard mais qui peuvent consommer 130% d’électricité en plus lorsqu’elles sont réglées en haute résolution.

Lire aussi

Bref, cette étiquette n’est donc pas forcément très précise. Elle doit surtout aider le consommateur à effectuer son choix en magasin s'il hésite : "En fait, l'étiquette va vous permettre de comparer un produit A et un produit B. Elle vous donne une information qui dira si le produit de droite est plus performant que le produit de gauche", rappelle Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement des marques d'appareils pour la maison (Gifam)

Depuis son apparition il y a presque 30 ans, l'étiquette énergie a tout de même poussé les industriels à optimiser leurs produits pour obtenir la meilleure note. La preuve : un réfrigérateur de 2019 consomme 75% de moins qu'un vieux modèle de 1999 ! 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter