Assurance : l'UFC-Que Choisir demande le remboursement de 50 euros à chaque automobiliste

Assurance : l'UFC-Que Choisir demande le remboursement de 50 euros à chaque automobiliste

RÉTROCESSION - Selon l'UFC-Que Choisir, les assureurs auraient économisé environ deux milliards d'euros du fait de la baisse des sinistres sur la route. L'association de consommateurs demande que cette somme soit reversée aux automobilistes et aux motards.

Le nombre d'accidents de la route a été divisé par dix mais les primes d'assurance automobile n'ont, pour la plupart, pas bougé. Selon les calculs communiqués ce lundi 27 avril par l'UFC-Que Choisir, le confinement fait pourtant économiser entre 1,7 milliards et 2,8 milliards d'euros aux assureurs, soit un montant médian de 2,2 milliards d'euros. 

La raison expliquée par l'association de consommateurs est logique : la  chute du trafic routier à la suite des consignes données par le gouvernement s'accompagne en effet d'une baisse colossale du nombre de sinistres et donc, en bout de chaîne, du montant global des indemnisations versées par les assureurs. 

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Une manne que l'association leur demande de reverser aux assurés, à hauteur de 50 euros pour les automobilistes et de 29 euros pour les motards.  Sachant que, selon elle, les particuliers paient en moyenne 500 euros par an et par véhicule pour s'assurer et que les deux tiers des primes sont affectées à l'indemnisation des sinistres en temps normal.

Certes la Maif, la Matmut et la Macif ont déjà pris des mesures en ce sens, prenant la forme de remboursement, gel des primes ou rabais. Mais la Fédération française de l'assurance (FFA), qui rassemble le secteur, n'a pas pris de position sur cette question. 

L'UFC-Que choisir appelle donc publiquement le ministère de l'Economie et des Finances  à imposer aux assureurs auto de "rétrocéder leurs économies liées au confinement par une baisse des primes permettant de conforter le budget des ménages". L'association met en outre un courrier-type à destination des particuliers afin qu'ils réclament de leur côté une baisse de leur cotisation à leur assureur.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid-19 : l'EU annonce un contrat avec Moderna

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter