Avec le boom des achats en ligne, ce sont maintenant des robots qui font vos courses !

Avec le boom des achats en ligne, ce sont maintenant des robots qui font vos courses !
Mon argent

FUTURISTE - Depuis le confinement, vous êtes de plus en plus nombreux à faire vos courses en ligne. Mais savez-vous comment fonctionne ce supermarché virtuel ? Ce sont des robots qui assurent le travail... et une équipe de TF1 a pu les filmer, en exclusivité.

Avec la crise sanitaire, le drive et la livraison à domicile ont plus que jamais le vent en poupe : ils représentent aujourd'hui 8% du marché de la grande distribution ! Derrière ce service en plein essor se cache un système à la pointe de l'innovation qui n'a rien à envier aux films de science-fiction. 

A l'intérieur, une centaine d'employés préparent des milliers de commandes de livraison alimentaire, épaulés par des robots intelligents. Une prouesse de technologie filmée pour la première fois par une équipe de TF1 dans le plus gros stock de produits alimentaires de France, situé à Fleury Mérogis, en région parisienne.

Lire aussi

15.000 commandes par jour

Ainsi, lorsque vous passez commande via certaines applications, votre liste de courses arrivent dans cet entrepôt. Elle est traitée en même temps que des milliers d'autres qui devront être préparées simultanément. Le problème, c'est que les produits commandés sont disséminés aux quatre coins d'une énorme grille de stockage, c'est donc là que les robots interviennent. Ce sont eux qui pilotent les cageots de produits empilés les uns sur les autres. "Les robots vont déplacer des unités d'un point A à un point B afin de faciliter et d'accélérer la préparation des commandes", explique Bojan Gligoric, le directeur des opérations chez Ocado France. 

En 24 heures, vos achats vont arriver les uns à la suite des autres dans la zone de préparation, un étage plus bas. C'est ensuite au tour des humains de prendre le relais pour tout transvaser dans des sacs. "La préparatrice n'a pas à se déplacer, ce sont les produits qui viennent à elle, et ensuite le système lui dit quel produit mettre dans quel sac", détaille Ferdinand Tomarchio, directeur e-commerce alimentaire chez Monoprix. Une organisation pointue qui permet d'optimiser les déplacements et surtout de gagner du temps. Résultat, la préparation de votre commande dans cet entrepôt est trois fois plus rapide que dans un entrepôt classique.

Toute l'info sur

LE WE 20H

A terme, le système sera capable de préparer 15.000 commandes par jour. Un pari sur l'avenir du commerce en ligne. "On pense qu'au delà de çà, on va faire grossir les comportements et les achats de e-commerce, comme on peut le voir dans les pays asiatiques, comme en Corée, où il représente 20% du marché alimentaire total", avance Nathalie Mesny, directrice générale chez Monoprix online.

Pour conquérir ce marché, les enseignes de la grande distribution se livrent une course à l'innovation et à l'abondance. Le site de cette marque proposera à terme 50.000 références, deux fois plus que n'importe quel hypermarché.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent