VIDÉO - Baby-carotte, tomate-cerise, petit poivron... Le maxi succès des mini-légumes

Mon argent
DirectLCI
ENQUÊTE - En France, un ménage consomme en moyenne 83 kilos de légumes chaque année, dont les mini-légumes, très tendance. Mais que valent ces légumes vendus en format riquiqui ? D'où viennent-ils ? Comment sont-ils cultivés ?

Depuis quelques années, les mini-légumes ont su s'imposer dans les rayons. Avec les beaux jours, ils seront encore cet été les pièces maîtresses des apéritifs et pique-niques. "C'est facile à manger, par gourmandise, se réjouit cette consommatrice. Et puis on n'a pas à trancher, hop ! on mange."

Pourtant, ce sont de purs produits marketing. Et ils n'existent pas tels quels dans la nature. Certains sont même issus de manipulations scientifiques faites en laboratoire. Toutefois, les consommateurs en raffolent même s’ils sont vendus trois fois plus chers que leur version classique.

Les industriels diversifient les occasions de consommationBenoît Heilbrunn, professeur de marketing

"La stratégie qu'emploient les industriels, c'est de diversifier les occasions de consommation, c'est à dire de sortir le légume de l'assiette pour le faire entrer dans d'autres moments de consommation, notamment l'apéritif, explique Benoît Heilbrunn, professeur de marketing à l'ESCP Europe. Le fait de miniaturiser ces légumes, ça permet d'apporter une fonction de service ; ils sont prêts à l'emploi."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter