Prélèvement à la source : surveillez votre salaire cette semaine, une bonne nouvelle vous attend

Quasiment tous les contribuables sont touchés par des baisses d'impôts. À combien s'élèvent-elles exactement ? Et qui en sont les bénéficiaires ?
Mon argent

Toute L'info sur

Impôts et prélèvement à la source : un an après

COUP DE POUCE - Sur le plan fiscal, la nouvelle année commence bien pour 17 millions de ménages. Actifs ou retraités, l'immense majorité des contribuables qui paient l'impôt sur le revenu bénéficie, dès janvier, d'une baisse du taux de prélèvement à la source. Le net après impôt des pensions de retraite, salaires ou indemnités (Pôle emploi, Assurance maladie) augmente donc automatiquement.

Annoncée au printemps, elle montre le bout de son nez en plein hiver. La baisse d'impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron en faveur des classes moyennes se concrétise en effet en 2020. Parmi ses près de 17 millions de bénéficiaires, les retraités ont déjà pu le constater sur les pensions reçues début janvier. Les salariés verront quant à eux l'effet lors du versement de leur salaire (généralement autour du 27/28 du mois). 

Ce coup de pouce fiscal se matérialise par une augmentation des pensions, salaires ou autres revenus (indemnités chômage ou maladie par exemple) versés après impôt. Car du fait que la somme prélevée à la source soit plus faible, mécaniquement, les montants finalement virés sur les comptes bancaires sont plus importants. Concrètement, comment bénéficier de cette baisse, qui est concerné et pour quel montant ? LCI fait le point. 

Lire aussi

Quelles démarches ? Une baisse automatique

Les bénéficiaires n'ont aucune démarche à effectuer. L'administration fiscale s'est en effet chargée de calculer les nouveaux taux de prélèvement et de les transmettre, dès fin 2019, aux entreprises, caisses de retraite et autres organismes versant des revenus. Les taux révisés sont visibles depuis décembre dans chaque espace particulier sur Impots.gouv.fr, rubrique "gérer mon prélèvement à la source", "Historique de mes prélèvements". 

En vidéo

La Chronique éco : Retraités, la baisse d'impôts est là !

Pour qui ? Près de 17 millions de bénéficiaires

En tout, 16,9 millions de ménages sur les 17 millions qui paient l'impôt sur le revenu, soit l'immense majorité d'entre eux, bénéficient de ce coup de pouce fiscal. En revanche, ce coup de pouce passe sous le nez des 20 millions de foyers non imposables. Cette réforme là bénéficie donc en priorité aux contribuables aux revenus intermédiaires ou confortables, tandis que celle mettant fin également en 2020 (troisième étape de la suppression progressive) à la taxe d'habitation pour 80% des ménages profite plus largement aux foyers modestes et intermédiaires. 

Quel gain ? Une économie moyenne de 304 euros

Les bénéficiaires de cette baisse d'impôt économisent en moyenne 304 euros étalés sur l'année. Plus précisément, le gain atteint en moyenne 350 euros pour 12,2 millions de contribuables qui atteignent la première tranche imposable du barème de l'impôt sur le revenu (désormais imposée à 11% grâce à la réforme et non plus à 14% pour la fraction de revenus située entre 9.965 euros et 25.405 euros par an et par part fiscale) et en moyenne 180 euros pour les 4,7 millions qui atteignent la deuxième tranche (imposée à 30% pour la fraction de revenus située entre 25.406 euros et 72.643 euros). Au-delà, pour les centaines de milliers de foyers qui atteignent les tranches supérieures (à 41% et 45%), la baisse est neutralisée par un abaissement du seuil d'entrée. 

Ces montants, qui ne sont que des moyennes, sont bien sûr majorés ou minorés selon les revenus et la situation familiale. Les exemples donnés courant 2019 par Bercy et développés dans un précédent article (cliquez ici pour le consulter) montrent que pour certains l'économie annuelle se chiffre à 900 euros. Afin que chacun puisse estimer son gain, un simulateur est accessible en ligne sur le site des impôts. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent