Baisse d'impôts : calculez votre gain avec le simulateur de Bercy

Mon argent

Toute L'info sur

Impôts et prélèvement à la source : le grand basculement

MODE D'EMPLOI - Si vous faites partie des 16,8 millions de foyers fiscaux éligibles, vous pouvez désormais estimer le montant du coup de pouce fiscal dont vous devriez bénéficier dès janvier 2020, Un simulateur est disponible depuis ce vendredi 19 juillet sur Impots.gouv.fr.

Cela concerne 99% de la petite moitié de Français qui paient l'impôt sur le revenu. La baisse d'impôt détaillée en juin par le Premier ministre va en effet profiter à 16,8 millions de ménages, sur un total de 38,3 millions de foyers fiscaux, dont 17 millions imposés.  


Cette mesure repose sur un mécanisme qui consiste à ramener à 11%, au lieu de 14% actuellement, le taux d'imposition de la première tranche. Annoncée comme effective en 2020, elle doit cependant encore être inscrite dans la prochaine loi de Finances.

Vous avez d'ores et déjà la possibilité de vérifier si vous êtes éligible à cette baisse et dans quelles proportions elle vous bénéficiera. Un simulateur est en effet désormais disponible sur le site des impôts, annonce ce vendredi 19 juillet le ministre de l'Action et des Comptes publics. L'outil vous permet, en quelques clics, d'estimer "l'impôt que vous paierez en 2020 sur vos revenus de 2020", précise Bercy dans son communiqué présentant ce simulateur.

Exemple pour un célibataire gagnant 2.338 euros par mois

La marche à suivre est simple. Une fois sur la page dédiée accessible ici sur Impots.gouv.fr, il convient d'indiquer quatre éléments avant de cliquer sur calculer :

• votre revenu imposable annuel après abattement éventuel

• votre nombre de part(s)

• votre situation de famille

• votre lieu d'habitation (Métropole ou Outre-mer)


Vous obtenez ensuite trois estimations : le montant de votre impôt avant et après la baisse ainsi que le gain. Prenons l'exemple d'un célibataire sans enfant, habitant en Métropole et touchant 26.856 euros de revenu net imposable annuel (soit 2.338 euros par mois, le salaire moyen dans le privé). Le simulateur indique dans ce cas : "L’impôt sur le revenu correspondant aux données saisies est estimé à 2.365 euros avant la baisse d’impôt. Grâce à la baisse d’impôt, il est estimé à 2.134 euros, soit un gain de 231 euros". A noter que ces calculs ne tiennent pas compte des réductions et crédits d'impôt ni de certaines situations particulières, comme le fait d'être parent isolé notamment.  

Baisse effective sur la fiche de paie de janvier

L'économie potentielle varie bien sûr d'un profil à l'autre. Selon le gouvernement, les 12 millions de foyers fiscaux dont les revenus ne dépassent pas la première tranche d'imposition gagneront ainsi en moyenne 350 euros. Les cinq millions qui atteignent la tranche suivante, imposée à 30%, bénéficieront quant à eux d'une baisse moyenne de 180 euros. Au-delà, aucune diminution n'est prévu dans le cadre de cette mesure qui s'appliquera automatiquement, sans action de votre part.  


Concrètement, si vous remplissez les critères, vous constaterez les effets de ce coup de pouce fiscal sur votre fiche de paie de janvier (ou sur le montant de votre acompte si vous êtes travailleur indépendant). Ce mécanisme fera en effet baisser votre taux de prélèvement appliqué à vos revenus. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter