Bientôt la fin du démarchage téléphonique abusif ?

Bientôt la fin du démarchage téléphonique abusif ?

Le démarchage téléphonique est désormais limité par la loi. Il est même interdit dans le secteur de la rénovation énergétique. Les professionnels de la branche redoutent des conséquences sur l'emploi pour les 56 000 salariés.

Vous ne recevrez plus d'appels pour vous vendre des fenêtres, de l'isolation ou des panneaux solaires. Pour ceux qui se sentent harcelés, la solution la plus efficace aujourd'hui est de s'inscrire sur le fichier anti-démarchage Bloctel. Désormais, la loi sanctionne plus lourdement l'appel chez les personnes inscrites. Vous ne serez plus dérangés à certaines heures de la journée. Les appels à répétition sont, eux, proscrits. Mais ces mesures sont encore insuffisantes selon l'UFC-Que Choisir.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 20/07/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 20 juillet 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Belgique avance ses vacances scolaires d'une semaine, le masque obligatoire dès 6 ans

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.